Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Les professionnels de la métallurgie des poudres visent l’Europe

Industrie. Au Creusot (Saône-et-Loire), les professionnels de la métallurgie des poudres se regroupent au sein d’un nouveau réseau baptisé Excalibure.

A. CHEZIERE

« Une terre, un roi » telle était la devise d’Excalibur, la célèbre épée du Roi Arthur. Au Creusot, c’est une autre arme que les professionnels de la filière de la métallurgie des poudres brandissent : celle d’un réseau public-privé, baptisé Excalibure, qui vise une dimension nationale voire européenne pour renforcer les professionnels du secteur.

La métallurgie des poudres au service des matériaux avancés

Utilisée dans l’aéronautique, l’automobile, la défense, le médical, la production d’énergies, la métallurgie des poudres permet la fabrication de pièces métalliques aux propriétés spécifiques, robustes et durables. Elle consiste à réaliser des pièces complexes et techniques offrant de grandes capacités mécaniques (résistance, durabilité, corrosion). Exploitée grâce à différentes technologies dont la Compression isostatique à chaud (CIC) qui fait l’objet du futur centre de recherche du programme Calhipso (voir encadré) et porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté qui ouvrira au Creusot en 2023.

Pour les professionnels du réseau Excalibure : « Le choix de développer cette filière en Bourgogne Franche-Comté coule de source. Une grande majorité des acteurs français de la métallurgie, leurs fournisseurs et leurs prestataires y sont installés. La métallurgie et la mécanique constituent un secteur industriel fort de 52.000 salariés et 1.850 entreprises ».

Un nouveau réseau pro pour des technologies de pointe

Destiné à faire connaître la filière, la développer et s’organiser, Excalibure ambitionne aussi de créer le lien entre une industrie, pour le moment sceptique sur la technologie, et la recherche. Pilotée par l’Agence Écosphère, Excalibure regroupe une cinquantaine d’acteurs identifiés pour intégrer l’association. Les adhérents se réuniront début 2022 pour élire leur bureau et parmi eux, le premier président d’Excalibure.

Antoine Gavory