Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Soixante-quinze ans de vélos à Dijon

Sport. Les cycles Lapierre célèbrent leurs 75 ans d’existence avec la sortie de trois nouveaux modèles haut de gamme. L’occasion de revenir sur la marque emblématique de Dijon et de l’univers du vélo.

Les nouveaux vélos Lapierre se veulent haut de gamme avec une entrée de prix à 7.500 euros. (Crédit : Lapierre).

Chaque année, les cycles Lapierre produisent 120.000 vélos dont 20% sortent de l’usine installée à Dijon. Fondée en 1946 dans un garage, la marque a bien grandi pour compter désormais une centaine de salariés et s’appuyer sur la force du groupe néerlandais Accell qu’elle a rejoint en 1996. « La longévité de la marque s’explique par sa capacité à rebondir, à prendre le virage du sport, à suivre les tendances mais aussi à innover », résume Dorian Tabeau, directeur de la marque.


> LIRE AUSSI : Émile Henry investit 11 millions d’euros dans une nouvelle unité de production


Alors qu’à l’Après-Guerre le vélo était avant tout fonctionnel, Lapierre s’est diversifiée puisque désormais 55% de ses ventes reposent sur les VTT, 25% sur les vélos urbains et 20% sur les vélos de route tandis que 40% de ces gammes sont électriques. Présente dans 40 pays, la marque réalise encore 60% de son chiffre d’affaires sur le marché français grâce à 450 détaillants mais aussi à son site e-commerce et deux boutiques en propre, à Dijon et Besançon. « La France reste un marché fort mais la progression se fera à l’export. »

Un cadeau d’anniversaire

Pour fêter ses 75 ans, la marque a sorti trois nouveaux vélos, un VTT, un vélo de route et un VTT électrique, au design intemporel. « Nous avons voulu marquer le coup avec une box premium que l’acheteur reçoit chez lui avec un livre retraçant les 75 ans de Lapierre et une paire de lunettes sport haut de gamme conçue en partenariat avec le lunettier jurassien Julbo. » Lapierre fête également actuellement son 21e Tour de France en soutenant avec fidélité l’équipe Groupama FDJ. « Nous co-développons nos vélos avec eux en nous apportant un savoir-faire réciproque. » Lapierre se félicite également de soutenir l’équipe féminine FDJ Suez qui participera au Tour de France féminin qui fait son retour après 32 ans d’absence.

Nadège Hubert