Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Teckicéa construit un bâtiment d’avenir

Environnement. Bureau d’études spécialisé dans les constructions en bois, Teckicéa a engagé environ un million d’euros pour construire ses futurs locaux à Pontarlier. Le bâtiment de 548 mètres carrés prévu pour juin 2022 se veut exemplaire pour l’environnement.

Teckicéa, spécialiste de la construction bois, construit à Pontarlier un bâtiment visant la neutralité carbone. Teckicéa

Le village olympique 2024 à Paris, des études sur la reconstruction de Notre-Dame, le nouveau lycée de Clermont-Ferrand ou encore le collège de Longvic, Teckicéa à Pontarlier intervient sur des chantiers partout en France. Tourné vers les structures bois, le bureau d’études apporte son expertise tout autant pour les constructions industrielles ou tertiaires, les ouvrages d’art que les logements collectifs ou les établissements scolaires.

« Il y a une demande grandissante sur les ingénieries bois et nous faisons partie des plus importants bureaux d’études dans le domaine » précise Sylvain Rochet, dirigeant de Teckicéa. En deux ans, les effectifs sont passés de six à dix collaborateurs pour un chiffre d’affaires en hausse constante qui atteint aujourd’hui 800.000 euros.

Un bâtiment exemplaire

Pour accompagner cette croissance, Teckicéa déménagera en juin 2022 dans un nouveau bâtiment que le bureau d’études construit à Pontarlier. Pour donner vie à ce nouveau lieu, l’entreprise a investi plus d’un million d’euros et entend montrer ses compétences dans les constructions bois et durables. « Nous avons choisi des bois scolytés. Malades, ils n’ont aucun débouché alors qu’ils gardent la même résistance mécanique, ils s’avèrent simplement moins esthétiques. Nous voulions montrer qu’ils pouvaient avoir une utilité dans la construction. » Teckicéa s’est associé à plusieurs entreprises locales pour transformer ces bois et mener à bien les travaux.

Le bâtiment de 548 mètres carrés utilisera également 380 millimètres d’isolant pour atteindre les objectifs de la future RE 2020 et le label E+C-. « Nous aurons également 48 panneaux photovoltaïques qui vont répondront aux besoins en électricité de nos bureaux. » Branché sur les réseaux de chaleur de Pontarlier pour le chauffage et l’eau chaude, le bureau d’études a également installé une cuve de récupération des eaux pluviales. Autant de mesures qui inscrivent le site dans les objectifs de la neutralité carbone et en font un projet exemplaire pour la ville de Pontarlier.

Nadège Hubert