Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Un “Ségur de la Santé” au CHU Dijon Bourgogne

Santé. Mardi 22 mars, le CHU Dijon Bourgogne était l’un des premiers CHU de France à signer son “Ségur de la Santé” pour préparer l’après-crise.

Un “Ségur de la Santé” au CHU Dijon Bourgogne. Archives JDP

La direction du CHU Dijon Bourgogne a signé, avec les syndicats CFDT et Acteurs Santé-SNSH, des accords locaux majoritaires, mardi 22 mars. Véritable “Ségur de la Santé” décliné à l’échelle de l’établissement dijonnais, ces accords prévoient un ensemble d’actions complémentaires afin de reconnaître l’engagement des professionnels durant la crise et de valoriser l’engagement futur des professionnels pour le service public hospitalier, mais aussi de développer l’agilité des organisations dans le respect des conditions de travail et enfin d’améliorer l’attractivité des métiers.

De longues négociations

Quatre mois et plus de 30 heures de réunion de négociations avec l’ensemble des organisations représentatives auront été nécessaires pour aboutir à une quinzaine de mesures qui bénéficieront à l’ensemble des professionnels. Entre autres actions mises sur la table, un plan d’accès à la fonction publiques pour 550 professionnels de l’établissement pour notamment titulariser d’ici début 2023 tous les soignants et professionnels de catégorie C ayant plus de deux ans d’ancienneté.

De nouvelles primes seront aussi accessibles aux professionnels comme la prime d’engagement collectif, le forfait mobilité durable ou encore la prime d’engagement de service public. Au total et sur les trois prochaines années, 15 millions d’euros seront investis en soutien de ces mesures.

Antonin Tabard