Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une bouffée d’air pour les entreprises

Entreprises. Avec le report des remboursements des Prêts garantis par l’État, la CPME71 salue une mesure qui soulage les entreprises.

Alors que dans la dernière enquête de conjoncture parue au mois de décembre, 29% des PME annonçaient ne pas être en mesure de rembourser les prêts garantis par l’État (PGE) accordés depuis le début de la crise, le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, a annoncé mardi 4 janvier, l’allongement possible de la durée de remboursement jusqu’à dix ans. Pour Thierry Buatois, président de la CCI Bourgogne et de la CPME 71 (Confédération des petites et moyennes entreprises) : « Bon nombre de nos entrepreneurs qui voyaient avec angoisse s’approcher les échéances de remboursement du PGE, qui viennent se cumuler avec les remboursements de reports de charges sociales et fiscales, seront soulagés par cette annonce ».

Toutefois, le président de la CPME71 demande à ce que toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité puissent bénéficier de ce délai de remboursement après accord de la Médiation du crédit. Jusqu’à présent, les premiers remboursements devaient intervenir en mars 2022 et pouvaient s’étaler sur six ans. Ce délai de remboursement est également accompagné d’une mesure permettant aux entreprises de débuter les premiers remboursements en septembre 2022. Depuis plus d’un an, la CPME71 alertait sur les difficultés qu’allaient rencontrer les PME.

Antoine Gavory