Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une formation pour apprendre à travailler sereinement

Formation. Fondatrice d’Arboresciences, coach et formatrice, Virginie Wolny met aujourd’hui ses connaissances à profit pour aider les chefs d’entreprise et libéraux à ne plus subir les injonctions de leur cerveau émotionnel et à retrouver énergie et motivation.

JDP

Si Virginie Wolny a un temps travaillé dans l’industrie pharmaceutique, elle a finalement choisi de mettre ses connaissances en matière de neurosciences, de nutrition et de micro-nutrition à profit pour proposer des formations «  de manière à pouvoir optimiser la productivité des employés en les rendant plus heureux et en meilleure santé  ». Des programmes qui pouvaient durer deux à dix jours et qu’elle a ainsi pu dispenser au sein d’organismes comme l’Ifcam, le Crédit Agricole, Sanofi, le CGFL ou encore la SNCF.

La crise sanitaire, vecteur de mutations

«  En 2020, alors que j’avais été sollicitée par le Medef Côte-d’Or dans le cadre d’un cursus d’accompagnement des dirigeants qui consistait à les aider à traverser une période anxiogène, la crise sanitaire a fait que ce cursus n’a finalement pas pu avoir lieu. Beaucoup de commandes ont été annulées, et j’ai moi-même vécu le stress et l’angoisse de cette période incertaine  », confie-t-elle. Loin de baisser les bras et à force de travail sur elle-même, lui vient l’idée de digitaliser ses formations et de les résumer dans un cursus de trois heures.

«  Cette formation s’adresse essentiellement aux dirigeants et professionnels libéraux qui peuvent parfois travailler plus de 70 heures par semaine, détaille Virginie Wolny. Alors que les conséquences du stress occasionné par la pandémie de Covid-19 sont encore là, il est important d’expliquer aux gens que nous avons en nous toutes les ressources pour aller bien. Il est surtout important de comprendre qu’il est naturel de ne pas avoir envie de travailler. À partir du moment où on a compris et admis qu’il est naturel d’être paresseux au sens noble du terme, qui correspond à un état cohérent de moindre tension, on arrive à trouver les ressources en soi  ».

Maîtriser ses émotions pour optimiser son travail

Grâce à cet outil qualitatif réalisé en collaboration avec l’agence dijonnais AH - fondée et dirigée par Peggy Perrey - pour le compte de la structure de formation Arboresciences, Virginie Wolny propose aujourd’hui à ses clients, pour moins de 400 euros (alors qu’elle facturait initialement 1.800 euros la journée de formation), d’apprendre comment faire pour ne plus subir les injonctions de son cerveau émotionnel et quels leviers actionner pour retrouver immédiatement énergie et motivation. «  On va aussi identifier les sentinelles du stress et de l’anxiété pour reprendre le contrôle des émotions et ajuster les choses avant de sombrer dans le stress chronique ou dans l’anxiété généralisée, autant de pathologies reconnues aujourd’hui.  »

Si Virginie Wolny ne dispensera pour le moment plus de formations en présentiel, ce module digital déjà testé et apprécié par des pharmaciens, permettra à chacun de pouvoir ensuite transmettre ces apprentissages. «  Au terme de la formation, on a vraiment une totale connaissance et maitrise de soi-même afin d’optimiser notre manière de fonctionner sans avoir forcément besoin d’une aide extérieure. Et du coup, même en travaillant parfois 70 heures par semaine, on a de l’énergie pour continuer à vivre et à apprécier sa famille, à sortir et faire du sport  », conclue-t-elle.

Antonin Tabard