Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une manufacture de proximité en Saône-et-Loire

Artisanat. Dans le cadre de la deuxième vague des manufactures de proximité labellisées par l’agence nationale de la cohésion des territoires, la manufacture du Haut-Clunisois à Tramayes fait partie des 19 tiers-lieux de production retenus.

Lieu de mutualisation et de formation pour les artisans et entrepreneurs travaillant ou étudiant dans le domaine de l’artisanat, du bâtiment, de l’agriculture et des métiers de bouche, la Manufacture du Haut-Clunisois à Tramayes fait partie des 19 tiers-lieux retenus par l’État dans le cadre de sa deuxième vague de labellisation des manufactures de proximité. Ce tiers-lieu inclusif rassemble des entreprises, des artisans, des collectivités territoriales, des associations et s’adresse aux professionnels tout autant qu’au grand public.

Le projet retenu vise à jouer le rôle de catalyseur pour la mise en œuvre de projets qu’ils soient agricoles, sociaux, solidaires ou artisanaux, partout sur le territoire du Haut-Clunisois. Ce lieu ressource abritera une pépinière et fera la part belle aux pratiques de mutualisation de formation pour le public visé. Les outils, le matériel tout comme les locaux seront eux aussi mutualisés et contribueront à donner naissance à des projets expérimentaux qui pourront être essaimés plus largement.

Manufacture de proximité ?

Soutenues dans le cadre du plan France Relance, les manufactures de proximité prennent la forme de tiers-lieux dédiés à la production destinés à une communauté de professionnels. Elles peuvent prendre la forme d’ateliers de fabrication dans lesquels les entreprises ou les artisans ont accès à des machines, à un écosystème de compétences mais aussi d’un lieu et d’un environnement favorable à la création et au développement de nouvelles activités.

L’État débloquera 30 millions d’euros en 2022 pour soutenir 100 manufactures de proximité partout sur le territoire. Le montant moyen accordé avoisine les 260.000 euros, en fonction des besoins et de la maturité du projet. Après une première vague en décembre 2021 où 20 lauréats avaient été labellisés dont trois en Bourgogne-Franche-Comté, cette nouvelle vague de 19 bénéficiaires met à nouveau en lumière trois acteurs régionaux à Tramayes, Dijon et Auxerre.

Nadège Hubert