Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Vitagora absorbe la FoodTech

Agroalimentaire. Le 8 avril, Vitagora et la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté ont acté leur fusion pour ne faire plus qu’une association au service de l’innovation agroalimentaire territoriale.

Pierre Guez, président de Vitagora, et Christophe Breuillet, directeur de Vitagora. Vitagora

Créée en 2016, dans la dynamique du développement de la marque FrenchTech lancée par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté fusionne aujourd’hui avec l’association professionnelle dédiée à la filière agroalimentaire Vitagora. Une décision actée vendredi 8 avril à l’occasion de deux assemblées générales extraordinaires et votée à l’unanimité par les membres de chacune des deux associations.

«  Avec cette fusion, Vitagora s’engage à déployer les actions de la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté au service de la promotion de l’écosystème foodtech du territoire  », explique Vitagora dans un communiqué à l’issue de son assemblée générale. Lors de cette même assemblée générale, Pierre Guez, président des deux structures depuis mars 2021, a été réélu président de Vitagora à l’unanimité aux côtés d’un conseil d’administration élu pour trois ans et constitué notamment de Jean-Dominique Caseau, directeur général du groupe Suprex, et d’Oisin Morrin, directeur général de Tippagral, en qualité de premiers vice-présidents.

Poursuivre les actions de la FoodTech

Le programme porté par la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté sera ainsi repris par Vitagora. De quoi lui permettre de bénéficier de ses ressources, tant en matière de compétences que de réseau. L’association liste entre autres des actions d’animation et de promotion à la fois régionales et nationales, notamment autour d’un évènement annuel d’ampleur FoodUseTech, mais aussi l’implication, en tant que membre fondateur, dans le réseau national FoodTech, ou encore des actions collectives sur des salons, comme le Village FoodTech au salon Natexpo, pour permettre aux jeunes entreprises d’y exposer sous une bannière commune afin de décupler leur visibilité.

«  Le programme d’actions repris par Vitagora inclut également le Living Lab, observe Vitagora. Cet outil novateur, né de la vision agile de la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté et financé par Dijon Métropole, le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté et la Banque des Territoires, a pour ambition, en plein cœur de la cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon, de décloisonner l’innovation en donnant aux usagers la capacité d’influencer positivement l’alimentation d’aujourd’hui et de demain  ». Enfin, la marque FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté, dont la notoriété a été développée au cours de ces six dernières années, sera maintenue. Vitagora affirme d’ailleurs s’engager à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la défendre.

Antonin Tabard