Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Ymag investit dans un nouveau siège social à Dijon

Bâtiment. Ymag, le leader français des services numériques pour le développement de l’apprentissage et de la formation professionnelle, investit dans un nouveau siège social à Dijon. Baptisé Ymagéo, ce concept de bâtiment éco-responsable et innovant sortira de terre au printemps 2022.

Pixel de Lune - Seturec

Ymag a été fondée en 1979 à Dijon. Spécialisée dans les services du numérique, l’entreprise développe des solutions logicielles métier visant à « digitaliser les processus et l’activité des prestataires de formation ». Sa cinquième génération, « Ypareo », est utilisée dans 800 Centres de formation d’apprentis (CFA) et plus de 2.000 établissements de formation en France, faisant d’elle le leader français des services numériques pour le développement de l’apprentissage et de la formation professionnelle. Aujourd’hui, pour accompagner sa croissance, Ymag investit dans un nouveau siège social dans le parc technologique de l’Europe, à Dijon. Depuis 2018, année zéro de la loi « Avenir professionnel », son activité connaît en effet une forte progression.

Ces trois dernières années, elle a ainsi recruté 45 personnes et son chiffre d’affaires progresse en moyenne de 20 % par an, dépassant les 13 millions d’euros. Avec 115 salariés, ses locaux du parc Valmy ne sont plus adaptés. « C’est pourquoi nous avons souhaité investir dans un nouveau bâtiment dernière génération, en phase avec les valeurs sociales et environnementales que nous défendons : c’est une étape importante dans le développement durable de notre entreprise », indique, dans un communiqué de presse Frédéric Chollet, président d’Ymag.

Un bâtiment à énergie positive

C’est la société d’ingénierie dijonnaise Setureg qui a été retenue pour mener à bien cette mission. Laquelle a présenté à Ymag un projet de bâtiment à énergie positive (BEPOS), de 1.577 mètres carrés, qui optimise les performances énergétiques et favorise le bien-vivre de ses occupants. Baptisée « Géo » , ce nouveau concept de construction à faible impact environnemental valorise les matériaux naturels issus des filières locales : la structure ossature bois provient en effet des forêts du Jura. L’ensemble est assemblé hors site dans des ateliers situés à Arc-sur-Tille (21). L’isolation est quant à elle constituée de caissons en bois remplis de paille issue des champs bio de Côte-d’Or…

« Toutes les conditions sont réunies pour enthousiasmer le quotidien de l’ensemble des équipes »

Baptisé Ymagéo, le concept va plus loin que la simple autosuffisance en énergie. Pour preuve, le bâtiment dispose d’une isolation renforcée (Norme RE2020), d’un système d’optimisation de l’exposition solaire, d’un pilotage par la Gestion technique du bâtiment (GTB), d’une pompe à chaleur installée en géothermie, de panneaux solaires sur le toit terrasse, permettant une revente de l’électricité excédentaire, d’un récupérateur d’eaux de pluie permettant l’alimentation des toilettes et l’arrosage des potagers, d’un système de rafraîchissement « freecooling », d’une centrale de traitement d’air, et d’éclairages intelligents par Led...

Croissance et bien-être des salariés

Avec son architecture moderne arcboutée autour d’un patio central vitré et végétalisé, son toit terrasse pouvant accueillir un jardin potager (le premier à Dijon), sa salle de sport (en projet), ses espaces conviviaux et partagés, Ymagéo s’inscrit dans une double dynamique vertueuse d’amélioration du bien-être au travail et de développement de l’activité du groupe. Ces nouveaux locaux dont les travaux ont récemment débuté sont conçus et agencés sur trois étages avec possibilité d’une organisation en flex office, qui permettra aux collaborateurs de conjuguer harmonieusement présence en entreprise et télétravail.

« Toutes les conditions sont réunies pour enthousiasmer le quotidien de l’ensemble des équipes », appuie Frédéric Chollet. En augmentant ainsi de façon significative sa capacité d’accueil, Ymag se donne les moyens de recruter entre 15 à 20 salariés annuellement, devenant ainsi l’un des plus gros employeurs de l’agglomération dans le secteur du numérique. Ymag investira ses nouveaux locaux à la rentrée 2022.

Frédéric Chevalier