Baromètres & indicateurs

Agriculture : Besançon s’engage dans ses cantines scolaires

Hommes et chiffres
Publié le

Dans un climat difficile pour l’agriculture, Besançon apporte une réponse grâce aux repas produits dans sa cuisine centrale pour ses restaurants scolaires. « Les critères de qualité utilisés dans nos cahiers des charges nous permettent d’attribuer des marchés à des producteurs locaux. Cela leur assure des débouchés stables et donc sécurise une part de leur revenu », explique un communiqué de la ville. Une quinzaine de producteurs locaux et régionaux, qui fournissent à eux seuls 37 % de la commande publique. La restauration scolaire municipale, qui produit 5.000 repas par jour en liaison chaude, propose des menus à 69 % EGAlim (BIO, SIQO, local bas carbone) dont 44% de produits bio.

Les deniers baromètres

avril 2024

mars 2024