Baromètres & indicateurs

L’alcool ne séduit plus ?

Hommes et chiffres
Publié le

Selon une étude menée par Santé Publique France, la part des consommateurs hebdomadaires d’alcool en France est passée de 62,6% en 2000 à 39% en 2021. Cette tendance s’observe également à l’échelle européenne où la consommation annuelle totale d’alcool par habitant en Europe a diminué de 21 % entre 2000 et 2019 (selon l’Organisation mondiale de la santé).

Malgré tout, l’Europe reste la région du monde dans laquelle la consommation d’alcool reste la plus élevée, et neuf des dix pays qui boivent le plus au monde font partie de l’Union européenne, dont l’Allemagne, l’Espagne ou l’Irlande. En France, si la consommation d’alcool est devenue moins régulière chez les plus jeunes, ils sont plus nombreux qu’avant à s’adonner au « binge drinking », qui consiste à boire une grande quantité d’alcool dans un temps très court.

Les deniers baromètres

mai 2024