Baromètres & indicateurs

La France n’est pas la première terre d’asile pour les réfugiés

Hommes et chiffres
Publié le

Selon le dernier rapport annuel du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, le nombre de personnes déplacées de force (réfugiés, demandeurs d’asile et déplacés internes) a dépassé 117 M en 2023, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2022, et de 31 % par rapport à 2021. En France, on recensait environ 740.000 réfugiés et demandeurs d’asile en décembre, soit 1,1 % de la population. En valeur absolue, l’Hexagone est le 3e pays d’accueil d’Europe derrière l’Allemagne (près de 3 M) et la Pologne (980.000), mais se classe au 21e rang si l’on rapporte ce chiffre à la taille de la population.

Les deniers baromètres

juillet 2024

juin 2024