Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Besançon sur planches

Sport. Jusqu’au 17 septembre, la médiathèque Pierre Bayle de Besançon accueille les associations Sirocco Skate Club et Fragile Skateboard. De quoi faire découvrir le skate aux curieux et faire plaisir aux amateurs avec une exposition, une démonstration, des rencontres et une projection.

Besançon sur planches
(Crédit : Ludovic Godard)

Le Sirocco est né en 2007 d’une volonté d’une dizaine de skateurs de disposer d’un lieu couvert à Besançon pour y aménager un bowl. Riche de son expérience, l’association travaille en partenariat avec la ville de Besançon et l’Association sportive et d’éducation populaire (ASEP) pour élaborer un skate parc de 500 mètres carrés à la pointe de la modernité. Aujourd’hui, l’association compte plus de 70 membres qui veulent faire évoluer la scène skate bisontine avec des initiations pour les plus jeunes, des compétitions et évènements. Qinze ans après, la motivation, l’entraide et la cohésion du Sirocco Skate Club sont plus présentes que jamais.

Au Programme

  • Ludovic Godard a forgé son expérience de la photographie seul, il présentera lors d’une exposition jusqu’au 17 septembre ses images de la petite histoire du skateboard à Besançon.
  • découverte des planches artisanales de l’association Fragile Skateboard. Fondée en 2005 par des skateurs de Saint-Vit, elle a pour objectif la promotion du skateboard sous toutes ses formes et par tous moyens. L’occasion ici de découvrir des créations graphiques, uniques comme éthiques. Leurs planches sont en érable canadien, pressées et découpées dans le Doubs à Dannemarie-sur-Crête.
  • Enfin, grand temps fort de cette manifestation : le samedi 27 août, de 16h à 17h30, venez assister à une démonstration de skate orchestrée avec passion par les membres du Sirocco et de Fragile et prenez-en plein les yeux ! Le show terminé, rendez-vous à la bibliothèque Pierre Bayle pour une projection du film « Je m’appelle Bagdad » de Caru Alves de Souza, suivie d’une rencontre avec les membres du Sirocco Skate Club et de Fragile Skateboard, le photographe Ludovic Godard et le skateur Albin Guiraud.
Frédéric Chevalier