Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Côte-d’Or : Madeleine Petitjean crée des sweats pour simplifier l’allaitement

Originaire de la région parisienne, cette jeune maman installée en Bourgogne depuis peu a lancé un sweat d’allaitement entièrement made in France.

Au-delà de simples sweats, les vêtements de la marque L’Effet Lolo revendiquent une meilleure approche autour des questions d’allaitement et de post-partum.

Madeleine Petitjean a imaginé toute une gamme de prêt-à-porter pour les jeunes mamans. L'Effet lolo

Lancée par Madeleine Petitjean, originaire de la région parisienne qui a d’abord fait carrière dans l’optimisation des ventes des clients de l’agence marketing où elle travaillait, la marque entend simplifier la vie des jeunes mamans. « Une fois qu’elles ont accouché, les femmes sont oubliées, reléguées au second plan au profit du bébé. Pourtant, la période de post-partum ainsi que l’allaitement peuvent être très mal vécus si les mères ne sont pas correctement accompagnées. De plus, quand on allaite son bébé et que l’on souhaite être féminine, il est encore aujourd’hui très difficile de trouver des vêtements adaptés. Pour beaucoup de mamans, c’est du système D », confie la créatrice de la marque désormais installée à Chagny près de Beaune.

Un projet né d’une expérience personnelle

Ayant personnellement fait l’expérience du manque de produits spécialement conçus, la mère de famille s’est lancée à la naissance de son dernier enfant en confectionnant un prototype  : « je souhaitais que le fait de s’habiller en étant allaitante soit un plaisir et non un souci. J’ai donc eu l’idée de dessiner un sweat qui est à la fois confortable, passe-partout et qui peut-être très élégant surtout qu’il est très tendance depuis quelques années. Il faut aussi avouer que lors des premiers mois de bébé, les mamans sont souvent à la maison, elles ont besoin de confort, de praticité... C’est justement pour cette raison que les sweats de l’Effet Lolo comportent deux zips situés sous les manches permettant ainsi l’allaitement sans rien dévoiler. Quand j’ai commencé à dessiner les modèles, j’ai remarqué que quelques marques venaient de se lancer mais aucune d’entre-elles ne proposaient du local et du responsable. »
Convaincue que ses produits pourraient conquérir la clientèle, Madeleine Petitjean a donc proposé à ses amies allaitantes de tester les vêtements avant de déposer les modèles à l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI).

Une campagne de financement participatif

Pour rassembler les fonds nécessaires à la production, une campagne de financement participatif a été lancée en 2020. « Il y a eu un vrai engouement auquel je ne m’attendais pas. Grâce au crowdfunding, 25.000 euros ont pu être récoltés ce qui a permis le lancement de la production en juillet 2020, l’ouverture d’un site internet, puis, dernièrement, en début d’année, la création de deux nouveaux modèles », raconte celle qui propose désormais des vêtements adaptés aux saisons plus chaudes et qui vient de s’associer avec une agricultrice labellisée « Savoir-faire 100 % Côte-d’Or  » afin de mettre au point une tisane aux multiples bienfaits pour l’allaitement et le post-partum. « De toute façon, le local a une grande importance dans L’Effet Lolo. Le projet a été pensé à Dijon, les modèles conçus ici, essayés et testés par des mamans d’ici, ajustés ici. De plus, le tissu est totalement tissé en France. », précise-t-elle. Si le prix, 99 euros, peut constituer un frein, la créatrice se défend  : « tout est made in France ce qui implique une rémunération correcte des prestataires impliqués... Aujourd’hui, le but est d’augmenter les quantités fabriquées pour faire baisser les prix. » L’entrepreneuse vient par ailleurs de débuter une formation d’accompagnante périnatale et soutient un mémoire sur les mythes véhiculés par l’allaitement.

Militine Guinet