Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Energiestro s’implante à Belfort

Énergie. L’entreprise spécialiste du stockage de l’énergie solaire, Energiestro, confirme son implantation en Bourgogne Franche-Comté.

Energiestro a confirmé, la semaine dernière, son implantation en Bourgogne Franche-Comté, a annoncé l’Agence économique régionale par voie de communiqué. L’entreprise qui développe aujourd’hui le concept du volant de stockage d’énergie en béton dans le but de réduire le coût du stockage des batteries a bénéficié d’un accompagnement de l’Agence économique régionale de Bourgogne Franche-Comté (AER BFC) et de l’Agence de développement économique du Nord Franche-Comté (ADN FC), ainsi que de l’appui financier de la région Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre de son plan de relance, à hauteur de 800.000 euros.

La société d’ingénierie et de recherche basée à Châteaudun, en Eure-et- Loir, a en effet choisi le Nord Franche-Comté pour passer à l’étape d’industrialisation de son procédé de stockage de l’énergie solaire. Soutenue par un financement privé conséquent aux côtés des acteurs publics, l’implantation d’Energiestro a également été motivée par la présence d’une main d’oeuvre qualifiée dans le bassin industriel du Nord Franche-Comté.

Ainsi, l’écosystème industriel existant autour de Belfort, les fournisseurs en mécanique, les centres d’usinage, les formations techniques mais aussi universitaires dans le domaine de l’énergie et des machines tournantes, ont convaincu l’entreprise que ce positionnement est idéal pour se développer et recruter les profils recherchés. Le choix définitif de s’installer à Essert s’est finalement imposé en novembre 2021 grâce à l’identification d’un bâtiment adapté aux besoins de l’entreprise.

Stocker l’énergie solaire à moindre coût

L’entreprise fondée en 2001 par Anne et André Gennesseaux a mis au point un concept innovant pour permettre aux producteurs d’énergie solaire de répondre aux contraintes de coûts ainsi que de stockage tout en promettant une durée de vie presque illimitée. Pour cela, André Gennesseaux a inventé un système de volant d’inertie en béton qui, en action à grande vitesse, permet de stocker l’énergie sous forme cinétique. L’objectif étant de réussir à stocker l’énergie excédentaire produite le jour pour la restituer la nuit ou lorsque le soleil est absent. Cette technologie a ainsi été validée grâce au prototype du Volant stockage solaire (Voss).

Cette technologie a déjà reçu d’importants prix d’innovation comme celui de la Commission européenne ou encore d’EDF Pulse en 2015. En 2018, l’entreprise a également été récompensée par le prix de Shell pour son programme visant à soutenir le développement de start-up dans les secteurs de l’énergie et de la mobilité. Au total, l’entreprise investira 12 millions d’euros pour son installation d’ici 2025 et devrait recruter une cinquantaine de personnes afin d’assurer la production industrielle des Voss.

Antonin Tabard