Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Hervé Layer, la cybersécurité proactive

Cybersécurité. Avec ses collaborateurs, l’Auxerrois travaille au développement d’une « tour de contrôle » innovante basée notamment, sur l’analyse comportementale, destinée à superviser et protéger l’architecture informatique des entreprises.

Hervé Layer, la cybersécurité proactive
En succédant à ses parents, Hervé Layer a apporté à l’entreprise son expertise dans le domaine informatique au point d’en faire une référence reconnue en matière de cybersécurité. (Crédit : JDP)

Ransomware, phishing, DoS Attack, malware… Inconnues, il y a encore quelques années, ces stratégies de cybermenaces, parmi tant d’autres, constituent de réels dangers pour l’intégrité des entreprises quels que soient la taille et le secteur d’activité, comme le révèlent les statistiques officiels. Plus des deux tiers des entreprises visées par des attaques informatiques sont des TPE ou des PME. Près des trois quarts ne s’en relèvent pas… « À cela, nous pouvons ajouter que 85 % des violations de cybersécurité sont causées par une erreur humaine. C’est pour cela que nous insistons énormément sur la prévention auprès de nos clients », rappelle le directeur général.


>LIRE AUSSI : La région se dote d’un centre d’urgence cyber de très haut niveau


Créée en 1985, l’entreprise iconique auxerroise - historiquement spécialisée dans les solutions d’impression à usage professionnel et industriel - s’est tournée vers la sécurité des systèmes et des réseaux au tournant des années 2000 sous l’impulsion d’Hervé Layer, touché par le virus informatique dès son plus jeune âge. Parmi ses clients : des entreprises comme France Galva, Festins de Bourgogne ou Fruehauf, mais aussi des collectivités territoriales, de plus en plus souvent, la cible de ces cyberattaques. Au dernier exercice, Layer a réalisé près de quatre millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 75 % pour la seule activité de cybersécurité. « Nous concentrons 80 % de notre activité en région, mais nous intervenons partout en France et à l’étranger, particulièrement dans les pays de la Francophonie. »

Une vigie « haute performance » développée à Auxerre

Afin de répondre aux problématiques de sécurisation des systèmes informatiques et des données professionnels, en particulier ceux des PME et des ETI, Hervé Layer et ses « éminences grises » développent dans les locaux auxerrois, l’ITWACS (Information Technology And Warning Control Systems), un assemblage adossé à un moteur allemand et à un centre de cybersécurité finlandais, pour lequel la société a investi quelque 100.000 euros. Objectif : Anticiper les menaces et protéger les infrastructures, 24 heures sur 24, en intégrant l’EDR (Endpoint Detection and Response) et l’analyse comportementale.

« Nous sommes actuellement à la dernière phase de développement et le dispositif devrait être 100 % opérationnel en juin prochain. » Co-construit avec le centre hospitalier d’Auxerre (CHA), cette « intelligence artificielle » a déjà séduit une centaine de clients, mais l’entrepreneur auxerrois évalue à 1.400 utilisateurs potentiellement concernés par ce nouvel outil de protection « haute sécurité », rien que dans l’Yonne et les territoires à proximité. « En France, moins de 5 % du budget informatique est consacré à la cybersécurité dans les entreprises », rappelle Hervé Layer, circonspect. Une paille… Quand le coût d’une cyberattaque est estimé, en moyenne, entre 300.000 et 500.000 euros.

Stéphane Bourdier