Informations régionales économiques et juridiques
93e année

La Famille Piffaut et Gabriel Boudier rapprochent leurs activités

Vin. La Famille Piffaut et François et Yves Battault, ont décidé de rapprocher leurs activités pour constituer un pôle incontournable de vins et spiritueux en Bourgogne.

JDP

C’est par voie de communiqué que les deux sociétés familiales, Famille Piffaut vins et domaines et Gabriel Boudier, ont annoncé leur rapprochement, avec un objectif commun et assumé : « constituer un pôle incontournable de vins et spiritueux en Bourgogne ». En effet, la Famille Piffaut est un des principaux propriétaires viticoles en Bourgogne avec 280 hectares. La société Famille Piffaut vins et domaines (FPVD) regroupe d’ailleurs des maisons de renoms comme Veuve Ambal, la référence de l’AOC Crémant de Bourgogne, et Prosper Maufoux, producteur de grands vins de Bourgogne au Château de Saint-Aubin, ou encore André Delorme, producteur de Crémant de Bourgogne de terroir à Rully, et même Rivarose, leader des vins effervescents en Provence.

De son côté, la maison Gabriel Boudier est une des dernières entreprises familiales indépendantes fabricantes de liqueurs de fruits et de cassis. Sur la forme, les propriétaires de Gabriel Boudier, François et Yves Battault, deviennent actionnaires de FPVD et intègrent le Conseil de surveillance du nouvel ensemble, présidé par Éric Piffaut, pour accompagner « l’intégration harmonieuse de [la maison Gabriel Boudier] dans le groupe », explique le communiqué.

Aurélien Piffaut, président du directoire de FPVD, devient quant à lui président de la maison Gabriel Boudier et prendra rapidement leur relais, entouré de Claire Battault et de l’équipe dirigeante actuelle. « Les capacités de créativité et d’innovation de nos deux sociétés réunies permettront de mieux anticiper et de nous adapter aux évolutions constantes des marchés », estime Aurélien Piffaut.

Allier vins et spiritueux

Les deux familles à l’origine de ce projet sont convaincues des synergies commerciales et marketing entre l’univers des grands vins et crémants de Bourgogne, des liqueurs de fruits et des spiritueux premium. Elles expliquent d’ailleurs dans le communiqué que de nombreuses synergies opérationnelles pourront être mises en place et bénéficieront à l’ensemble des partenaires de ce projet. Pour Yves Battault, « ce rapprochement de deux entreprises très complémentaires est le fruit de longues années de collaboration amicale entre les deux familles ».

François Battault précise d’ailleurs que « depuis 1874, nous sommes d’ardents ambassadeurs de l’image de qualité de Dijon et de la Bourgogne à travers le monde. Nos deux produits “phare” s’assemblent harmonieusement, ils continueront à porter haut les couleurs régionales ». Les propriétaires et dirigeants des deux groupes se félicitent ainsi d’une opération qui préserve l’indépendance et cultive, selon eux, le caractère familial du nouvel ensemble et lui donnent les moyens d’un fort développement, tout en favorisant une transmission générationnelle. « Nos deux Maisons sont, depuis près de 200 ans, des ambassadeurs enthousiastes de la Bourgogne et de ses produits. Ce rapprochement est la poursuite commune de deux belles aventures entrepreneuriales », conclut Éric Piffaut.

Antonin Tabard