Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Sabrina Hohengarten veut retisser le lien intergénérationnel

Numérique. Avec « Les Rebelles France », la jeune femme ambitionne de créer, à l’échelle des villages, un réseau « phygital » à destination des séniors. Le projet a été retenu par le concours national « Femmes du numérique », organisé par La Poste et la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank, où elle est la seule représentante du département de l’Yonne.

Sabrina Hohengarten veut retisser le lien intergénérationnel
Sabrina Hohengarten. (© DR)

À Vaudeurs, dans le Pays d’Othe, Sabrina Hohengarten met toute son énergie et tout son cœur pour lutter contre ce qui représente, selon elle, une urgence absolue et un enjeu démographique crucial : l’isolement social des personnes âgées. Les chiffres publiés par les associations parlent d’eux-mêmes : en France, près de 530.000 séniors se trouveraient en situation de « mort social ». Une statistique qui a pratiquement doublé depuis la crise sanitaire. « Vieillir dans la solitude est devenu un drame banalisé, s’insurge la jeune femme. La santé et la fragilité sont les seules thématiques que notre société propose aux aînés. »

Avec les Rebelles France, la porteuse de projet entend déployer le premier réseau social communal à mission citoyenne, un « social media phygital », à la fois physique et numérique. Elle entend ainsi recréer à l’échelle des villages des liens intergénérationnels en s’appuyant sur l’échange de savoir-faire et le partage solidaire. « Un couple qui travaille n’a peut-être pas le temps de cultiver son jardin alors qu’à quelques mètres un retraité serait certainement content de prodiguer des conseils et de rompre l’isolement. Nous avons beaucoup à apprendre des personnes âgées. »

En lice au « French Tech Tremplin »

Alors que les Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ont défrayé la chronique ces derniers mois, le maintien à domicile des aînés semble représenter la seule alternative durable d’autant qu’en 2030, les plus de 65 ans représenteront 30 % de la population. Avec Les Rebelles France, Sabrina Hohengarten souhaite ainsi renouer avec l’esprit d’entraide tel qu’il existait, jadis, dans les campagnes. Des conseils sur le « bien-vieillir » seraient, notamment, accessibles sur le site, que ce soit en matière de développement personnel, de nutrition, d’inclusion ou encore de protection de l’environnement. Quant au business model, il imagine une participation des collectivités territoriales, des associations et des entreprises à travers un abonnement annuel.

Dans l’Yonne, plusieurs municipalités gardent un œil attentif sur ce projet qui doit rentrer dans sa phase expérimentale en septembre prochain. Pour l’heure, la porteuse de projet tente de convaincre les financeurs. Retenu parmi les quatre lauréats de Bourgogne-Franche-Comté au French Tech Tremplin, « Les Rebelles France » bénéficie, par ailleurs, de l’accompagnement du Woman’act boost et se trouve encore en lice au concours « Femmes du Numérique », mis en place par le groupe La Poste et KissKissBankBank.

Stéphane Bourdier