Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Construction de logements : François Rebsamen a remis son rapport à Jean Castex

Mercredi 22 septembre, François Rebsamen a remis à Jean Castex et Emmanuelle Wargon la première partie du rapport de la commission pour la relance durable de la construction de logements.

Nommé président de la commission pour la relance durable de la construction de logements, François Rebsamen s’est entretenu mercredi 22 septembre à Matignon avec le Premier ministre et la ministre déléguée au Logement. Benoît GRANIER / Matignon

Nommé par le Premier ministre Jean Castex à la tête de la commission pour la relance durable de la construction de logements, le maire de Dijon et président de Dijon métropole a remis, mercredi 22 septembre, la première partie de son rapport au Premier ministre, en présence d’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, à Matignon. L’occasion pour l’élu qui a récemment quitté ses fonctions au sein de la Fédération nationale des élus républicains et socialistes de dresser un constat de la construction de logements en France et de faire 13 premières propositions pour une relance durable.

« on ne construit plus assez de logements en France. Ça va devenir un grand problème, puisque quand il y a une crise de l’offre, les prix ne tardent jamais à flamber. »

Les maires de France ne sont plus incités à construire

D’après les dernières projections, il pourrait, selon François Rebsamen, y avoir 10 millions de Français supplémentaires à loger à l’horizon 2040. « Il faut pouvoir répondre en construisant entre 450.000 et 500.000 logements par an », nous a-t-il expliqué au lendemain de son entretien à Matignon. L’arrêt sinon le ralentissement de la construction de logements pourrait toutefois avoir un impact sur le PIB de la France, mais pour le président de la commission pour la relance durable de la construction de logements, « les maires de France ne sont plus incités à construire puisqu’ils n’ont plus aucun retour sur investissement à l’acte de construire » - faisant référence à l’abandon par l’État de la taxe d’habitation et aux exonérations croissantes de la taxe sur le foncier bâti.
À partir de ce constat et pour répondre aux problématiques de demain, la commission composée d’élus locaux, de parlementaires et de personnalités qualifiées, a proposé une première série de 13 mesures de nature fiscale budgétaire. François Rebsamen retournera quant à lui à Matignon d’ici fin octobre pour remettre la seconde partie du rapport.

François Rebsamen a remis, mercredi 22 septembre, la première partie du rapport de la commission pour la relance durable de la construction de logements à Jean Castex et Emmanuelle Wargon. Benoît GRANIER / Matignon

Plus d’informations dans une interview de François Rebsamen à retrouver dans notre édition du 27 septembre.

Antonin Tabard