Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Élections législatives : Les enseignements du premier tour dans l’Yonne

Résultat. Lors d’un premier tour de scrutin marqué, une nouvelle fois, par un fort taux d’abstention (50,12 %), la surprise est venue de la première circonscription où le député sortant, Guillaume Larrivé, arrivé troisième, a été éliminé. Les trois candidats du Rassemblement national (RN) seront, quant à eux, présents dimanche prochain.

Elections - Législatives - Résultats - Yonne
Les électeurs de l’Yonne se sont déplacés pour aller voter dimanche, voici les principaux résultats. (Crédit : DR).

Une page se tourne dans la première circonscription de l’Yonne. Sur des terres acquises de longes dates à la droite républicaine, l’héritier de Jean-Pierre Soisson a été sèchement renvoyé dans les cordes au soir du premier tour des élections législatives. Après un bail de 10 ans au Palais-Bourbon, Guillaume Larrivé (LR) n’a, en effet, pas réussi la passe de trois et paie, semble-t-il, ses tergiversations politiques des derniers mois. Entre œillades répétées au Président de la République et service minimum à la candidature de Valérie Pécresse.


> A LIRE AUSSI : Enseignement supérieur : Pourquoi l’Ifag séduit-elle tant les entreprises locales ?


« Je quitte aujourd’hui l’Assemblée nationale, avec tristesse, puisque tel est le choix des électeurs de notre circonscription qui ont placé l’extrême-gauche et l’extrême droite en tête », a-t-il sobrement commenté sur les réseaux sociaux. L’écologiste et conseillère municipale d’opposition à la mairie d’Auxerre, Florence Loury, est arrivée en pôle position (24,25 %) sous la bannière de la Nupes, devant le candidat du RN, Daniel Grenon (23,92 %). Investi par la majorité présidentielle, Victor Albrecht (19,50 %) a, d’ores et déjà, appelé à faire barrage au « parti frontiste ».

Prime aux sortants ?

Dans la deuxième circonscription (Avallon-Tonnerre), André Villiers était candidat à sa propre succession. Converti à la politique d’Emmanuel Macron et se présentant sous l’étiquette « Ensemble ! », l’ancien président (UDI) du conseil départemental de l’Yonne est arrivé deuxième avec 29,22 % des suffrages, devancé par Audrey Lopez (30,72) pour le RN. Il a résisté à la forte poussée de Philippe Veyssière (Nupes) et devrait bénéficier, sauf surprise, d’un report de voix important lors du second tour.

Au nord de l’Yonne, l’issue du scrutin se montre beaucoup plus indécise. Le très médiatique Julien Odoul (RN) est arrivé très nettement en tête avec 35,17 % des voix dans une circonscription où les Républicains ont quasiment disparu des radars, Gilles Pirman - quatrième - ne récoltant que 10,83 %. Avec 21,52 % des suffrages, la députée sortante, Michèle Crouzet (Ensemble !), devra convaincre les électeurs de la Nupes (19,18 %) pour espérer conserver son siège dans l’Hémicycle.

Stéphane Bourdier