Informations régionales économiques et juridiques
93e année

La sécurité, un enjeu majeur pour nos villes et nos métropoles  ?

Sécurité. Pour ce nouveau numéro du Grand débat du Talk, programme proposé par l’entreprise dijonnaise Erolf Productions, Vincent Harbulot et ses invités ont débattu autour de la question de la sécurité.

Invités du Grand débat du Talk par Vincent Harbulot (au centre), Jean-Claude Dunand, Ornella Spatafora, Nathalie Koenders et Olivier Caracotch (de gauche à droite) ont débattu sur la sécurité, son évolution et les relations police/justice. JDP

Il est de certaines thématiques qui reviennent au cœur du débat public à chaque échéance électorale. La sécurité en fait partie. «  Les enjeux de sécurité ont toujours été des enjeux, ce n’est pas propre aux élections qui se dessinent  », tient toutefois à rappeler Jean-Claude Dunand. Le directeur départemental de la sécurité publique était invité, au même titre que l’avocate au barreau de Besançon Ornella Spatafora, la première adjointe au maire de Dijon en charge de la tranquillité publique Nathalie Koenders et le procureur de la République Olivier Caracotch, de la deuxième édition du Grand débat du Talk.

Au programme de ce rendez-vous proposé par l’entreprise dijonnaise Erolf Productions et animé par Vincent Harbulot, la sécurité et cette question  : est-ce un enjeu d’avenir majeur pour les villes et les métropoles  ? Pour Olivier Caracotch, procureur de la République de Dijon, «  la sécurité n’est pas devenue un enjeu majeur mais le reste puisque ça fait maintenant des décennies que c’est une question au centre des débats politiques  ».

Prévention et pédagogie

Tous semblent unanimes, si la sécurité est si souvent remise en cause, c’est davantage par manque de connaissances. Le directeur départemental de la sécurité publique l’affirmait dans son propos introductif  : «  Sur la zone de police de Dijon, nous sommes sur une métropole qui, au niveau des agrégats de délinquance de droit commun sont plutôt en deçà des métropoles de même taille, avec pour autant deux problèmes majeures, l’économie souterraine et le trafic de stupéfiants et la gestion de l’ordre publique  ». «  Au niveau national, confirme le procureur de la République, nous n’avons jamais rendu plus de jugements qu’aujourd’hui  ».

Pour Ornella Spatafora, avocate au barreau de Besançon  : «  sur la question de la justice, il y a d’un côté la vision des professionnels et la vision et l’interception que peuvent avoir les citoyens sur le système judiciaire. Et parfois, on devrait peut-être davantage privilégier la pédagogie auprès des citoyens pour qu’ils comprennent réellement comment fonctionne le système judiciaire et que ce n’est pas si simple que ça  ». Une position d’ailleurs partagée par Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon en charge de la tranquillité publique, pour qui «  la sécurité est une des premières libertés du citoyen. La prévention a effectivement toute sa place  ».

Des synergies entre police, justice et élus

En somme, les invités de cette nouvelle édition du Grand débat du Talk ont tenu à affirmer l’importance de bonnes relations de travail entre collectivités, police et justice. «  Cette synergie est l’évolution la plus importante de ces 10 à 15 dernières années, observe Olivier Caracotch. Alors qu’on travaillait en silo il y a encore 20 ans, avec un certain nombre de dispositifs nous nous sommes aperçus que nous ne pouvions plus travailler chacun dans son coin. Il y a un vrai travail partenarial et si la frontière est ténue, elle doit aussi l’être entre prévention et répression. La répression est une forme de prévention et la répression sans prévention conduit à une récidive quasi systématique  ».

LE TALK - LE GRAND DÉBAT #2 - Sécurité dans les villes et métropoles from Le Talk on Vimeo.

NB : Retrouvez le Grand débat du Talk dans son intégralité sur les réseaux sociaux et sur journal-du-palais.fr.

Antonin Tabard