Informations régionales économiques et juridiques
92e année

À la rencontre des savoir-faire horlogers et de la mécanique d’art

Organisées par Grand Besançon Métropole et la Société française des microtechniques et de chronométrie, en partenariat avec France Bleu Besançon et les collectivités, les 24H du Temps vous invitent samedi 19 juin 2021 à Besançon, cour du Palais Granvelle et à l’ENSMM, pour le grand rendez-vous annuel de l’horlogerie et de ses formations.

Créés en 2014, sur une idée originale de France Bleu Besançon en partenariat avec la Société Française des Microtechniques et de Chronométrie et la ville de Besançon "Les 24H du Temps" fédère un public ouvert autour de professionnels créatifs et de bénévoles ultra-motivés pour la promotion de l’horlogerie et de ses multiples savoir-faire et talents.
Depuis 2019, Grand Besançon Métropole coordonne l’organisation de l’événement. @GPerret-mih
Bruno Laville, maître horloger à Besançon
john-mikael flaux, horloger d’art à Morteau
L’observatoire de Besançon
Musée du Temps à Besançon
Lycée Edgar Faure de Morteau

Le contexte sanitaire contraint cette année le format des 24H sur une seule journée le samedi mais certaines animations proposées par les Musées du centre auront lieu tout le week-end. Afin de respecter les mesures de distanciation, les visites et les animations sont gratuites mais se feront sur inscription (dans les jauges arrêtées pour les différents lieux).

Les 24H du Temps 2021 dans la dynamique de la reconnaissance UNESCO

En décembre 2020, l’UNESCO inscrivait les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art de l’Arc Jurassien Franco-Suisse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. De Besançon à Neuchâtel, de Morteau au Locle jusqu’à la Vallée de Joux, cette inscription mettait en lumière une tradition toujours bien vivante entre France et Suisse, là où les professionnels cultivent leur passion du petit et du précis, la ferveur du travail soigné et de la finition qui font de chaque produit un objet d’exception…
Première édition des 24H du Temps depuis cette reconnaissance mondiale à l’UNESCO, le 19 juin sera pour tous l’occasion de célébrer cette fierté collective et la partager avec tous les acteurs de cette grande famille de l’horlogerie, de la mécanique d’art et de la mesure du temps sur l’ensemble du territoire de l’Arc Horloger
Cette année, les 24H empruntent le tracé de cet arc franco-suisse :

  • Le Musée International d’Horlogerie (MIH) de La Chaux-de-Fonds (le plus grand musée d’horlogerie au monde) et le Musée du Locle seront pour la première fois présents dans la Cour du Palais Granvelle et au Musée,
  • L’exposition Transmissions du Musée du Temps, co-réalisée avec le MIH accueillera pour l’occasion les photographes suisses qui ont participé à cette mise en scène artistique de part et d’autre de la frontière.
  • Les conférences accueilleront elles aussi des intervenants suisses et du Pays Horloger.

Les 24H du Temps, tout comme l’exposition Transmissions, participent de l’objectif de l’inscription UNESCO : pérenniser les savoir-faire par des actions de conservation et développement de ces savoir-faire, leur mise en valeur et leur rayonnement ainsi que leur transmission, notamment par la formation.
Dans le plan de sauvegarde de l’inscription UNESCO, d’autres actions sont en cours de développement comme la création d’un visuel commun à l’échelle de l’Arc Jurassien, la mise en réseau de l’ensemble des lieux de conservation de ces savoirs et l’organisation d’un Forum de la formation à Besançon pour réfléchir aux enjeux de la transmission pour les générations futures.
Grand Besançon Métropole travaille pour ce faire avec arcjurassien.ch qui regroupe 5 cantons suisses et l’ensemble de la communauté franco-suisse.

Les 24H du Temps 2021 s’installent aussi à l’ENSMM, au cœur du campus technologique

Pour la première fois, les 24H du Temps s’installent donc à l’ENSMM pour accueillir les conférences et une dizaine d’établissements et d’organismes de formation spécialisés dans les domaines de l’horlogerie, de la mesure du temps et des microtechniques.
Les acteurs de la formation de notre territoire se retrouveront donc au cœur du Campus technologique à l’ENSMM, école qui explore la thématique du temps dans sa formation et sa recherche depuis 120 ans, alors qu’elle était encore le Laboratoire de Chronométrie.
Acteur majeur de l’enseignement supérieur et de la recherche en Bourgogne Franche-Comté et, à l’échelle européenne, largement reconnue pour sa spécialisation micromécanique et microtechnique, l’ENSMM a initié une formation aujourd’hui unique en France. Le parcours Ingénieur Mécanismes et industries du luxe est parrainé par des professionnels de l’horlogerie et donne aux étudiants une double aptitude scientifique et technique de très haut niveau.

D’autres nouveautés 2021

Les 24H du Temps accueillent à l’ENSMM l’Association suisse de L’Horloge qui penche.
Autour de Michel Bourreau, horloger d’art à Fleurier (Suisse), des entreprises et des institutions participent à la création d’une œuvre d’art qui unit horlogerie et écologie pour sensibiliser le public à l’avenir de la planète. Et pour montrer l’urgence à intervenir en faveur du climat, les aiguilles tournent bien plus vite que d’habitude…

l’horloge qui penche de Michel Bourreau, horloger d’art à Fleurier (Suisse)

Autre nouveauté qui illustre une des ambitions des 24h du Temps pour l’avenir : s’installer jusque dans les ateliers et associer encore davantage les entreprises de notre territoire.
Cette année, le contexte sanitaire contraint les entreprises mais les 24H du Temps iront dans l’atelier d’UTINAM et MATY nous ouvre les portes de son musée. Il est très rare de pouvoir visiter ce musée qui réunit plus de 2 000 modèles de bijoux et de montres qui les différentes tendances de la bijouterie, de la joaillerie et de l’horlogerie depuis des années cinquante à nos jours.

Retrouvez l’intégralité du programme et les modalités d’inscription sur les24hdutemps.fr

Rédaction JdP