Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Journées européennes du patrimoine : idées sorties en Bourgogne

Patrimoine. En dépit de la crise sanitaire, la 38ème édition des Journées européennes du patrimoine aura lieu ce week-end. Plusieurs lieux publics ou privés seront ouverts au public lors de deux journées placées sur le thème du « patrimoine pour tous ». Voici quelques coups de cœur à découvrir en Bourgogne.

Côte-d’Or

Pour commencer, le cinéma Eldorado de Dijon propose au public de découvrir ses cabines de projections. « Nous expliquerons et montrerons le fonctionnement d’une cabine de projection ainsi que les évolutions techniques liées au passage à la projection numérique. Nous reviendrons aussi sur l’argentique 35 mm et la pellicule », annoncent les organisateurs. Une visite commentée de l’architecture du lieu, notamment doté d’une façade art déco, sera également proposée (Cinéma Eldorado, 21 rue Alfred de Musset à Dijon, le 19 septembre uniquement de 9h30 à 12h30. Entrée libre, limitée à 8 personnes par visite).

Les visiteurs sont également invités à se replonger dans l’histoire de la ville de Dijon depuis le XIIème siècle au cours d’une visite commentée des Archives historiques de la ville (Archives municipales de Dijon, 91 rue de la Liberté à Dijon, les 18 et 19 septembre de 14h à 17h, sur inscription).

Enfin, l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne proposera un parcours commenté à travers le centre historique afin de comprendre l’histoire viticole des Climats dans la capitale des Ducs. Un véritable voyage à travers les époques et le patrimoine, en compagnie de Guillaume Grillon, historien spécialisé sur l’histoire de la vigne et du vin en Bourgogne, sera offert. (Départs des visites samedi uniquement à 11h, 14h et 16h, durée 1h30, gratuit et sur inscription au 03.80.20.10.40).

Saône-et-Loire

Le parc de l’Abbaye de La Ferté abrite de nombreux arbres centenaires. Phildic

Les trésors, nombreux, de la Saône-et-Loire seront également à redécouvrir. Parmi eux, le château de Cormatin. Situé entre Tournus et Cluny, ce dernier est bordé de jardin et de pièces d’eau, offrant esthétisme et dépaysement à ses visiteurs. Plusieurs visites guidées d’une durée d’une heure environ pour les intérieurs et de 45 minutes pour les extérieurs seront proposées ce week-end. (Château de Cormatin, Grande Rue à Cormatin, de 10h à 12h et de 14h à 17h30, samedi et dimanche. Comptez 11.50 euros pour visiter le château et accéder au jardin et 3,50 euros pour l’accès au parc et jardins.

Dès 11h ce samedi, l’Abbaye de La Ferté située à La Ferté sur Grosne à Saint-Ambreuil, ouvrira ses portes. Des intérieurs du XVIIIème siècle, des salons à boiseries sculptées, la galerie des objets scientifiques, un parc à l’anglaise qui abrite des arbres centenaires ainsi que de magnifiques dépendances seront données à voir lors de visites guidées (11h le samedi, 10h30, 14h30 et 16h le dimanche). 16 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants.

Sur les traces de Lamartine

Véritable havre de paix pour le poète Alphonse de Lamartine, le Pavillon de la Solitude à Prissé est un cocon boisé situé au milieu des vignes sur le domaine du château de Monceau. Également appelé Pavillon des Girondins, le lieu construit vers 1840 était très apprécié du poète. C’est d’ailleurs là qu’il écrivit en vers et en prose une partie de « L’histoire des Girondins ». Indissociable de l’histoire de Lamartine, le pavillon a été le lieu d’accueil de nombreuses personnalités du monde politique, littéraire et musical, proches de l’auteur. De 14h30 à 17h tout le week-end, gratuit.

Nièvre

Direction la Nièvre avec une première étape à Bazoches, à une dizaine de kilomètres de Vézelay. C’est dans ce château féodal que la famille de l’ingénieur militaire et civil de Louis XIV, Vauban, a vécu. Situé à flanc de colline, le château a été construit au XIIème siècle sur l’emplacement d’un ancien poste romain, proche de la voie romaine Autun-Sens. C’est d’ailleurs à Bazoches, qui abritait également le bureau d’études du Maréchal Vauban, que la plupart des plans de citadelles dont celui de la Citadelle de Besançon, ont été élaborés. (Château de Bazoches à Bazoches, vendredi, samedi et dimanche de 9h30 à 18h, 9 euros 50 pour les adultes).

À une petite heure de route de Bazoches, est niché le Château de Prye à La Fermeté. Implanté sur un domaine de 156 hectares, le château est entouré de douves. Le parc a quant à lui été dessiné par Édouard André au XIXème siècle. Les stalles lambrissées de marbre aux écuries constituent l’autre joyau du site. Pour une visite ludique en famille, un questionnaire est distribué à chaque participant. À découvrir également, une salle dédiée à la mission scientifique en Abyssinie de l’explorateur le Vicomte Robert du Bourg de Bozas. De 14h à 18h samedi et dimanche, 3 euros 50 pour les adultes.

Témoignage de la vie des enfants placés dans le Morvan

Lieu de mémoire et d’expression à travers ses 200 mètres carrés d’exposition le Musée des nourrices et des enfants de l’Assistance publique à Alligny-en-Morvan évoque la vie des enfants placés dans le Morvan ainsi que celle des familles qui les ont accueillis. Deux siècles de l’histoire locale, ainsi que les évolutions de la société et de l’administration publiques sont à découvrir dans ce musée qui a été pensé comme un véritable lieu de vie. Des visites guidées seront proposées à partir de 15 heures lors des Journées européennes du patrimoine.

Yonne

L’hôtel de ville de Noyers-sur-Serein. DR

Première étape de vos Journées européennes du patrimoine dans l’Yonne à Noyers-sur-Serein. Sur place, Floriane ou encore clément issus de l’Office de tourisme seront vos guides pour une balade commentée à travers la cité médiévale classée parmi les Plus beaux villages de France.

Ayant inspiré La Belle et la Bête de Disney, ayant servi de décor à la Grande Vadrouille (sorti en 1966 et ayant totalisé pendant longtemps le plus grand nombre d’entrées en France avec plus de 17 millions vendus) ou à la série Une famille formidable diffusée sur TF1, Noyers-sur-Serein abrite de nombreuses tours du XIIIème siècle ainsi que des hôtels aristocratiques ou encore des demeures bourgeoises aux façades à pans de bois. À deux pas de la ville, Montréal, autre village médiéval emblématique de Bourgogne propose également des visites commentées ce week-end. À 11h et 15h samedi et à 14h30 dimanche. Se présenter à l’Office de tourisme de Noyers-sur-Serein situé 12 place de l’Hôtel de Ville.

Le château d’Ancy-le-Franc dans l’Yonne est l’œuvre de l’architecte italien Sebastiano Serlio. L’édifice est représentatif de l’art de vivre de la Renaissance. Christophe Finot

Niché au creux d’un vallon en bordure de la forêt d’Othe près de Migennes, le village de Bussy-en-Othe accueille une communauté chrétienne orthodoxe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une poignée de moniales qui fuyaient le régime soviétique ont fondé le monatère Notre-Dame-de-Toute-Protection qui ouvre ses portes ce week-end. La visite sera assurée par les moniales qui habitent encore le monastère. « La vie monastique étant régie par des horaires fixes, un office se tiendra à 17 heures, ceux qui le souhaitent pourront y assister », font-elles savoir. Entrée libre, de 16h à 17h samedi et dimanche.

La plus grande collection de peintures murales actuellement conservées en France

Incontournable, le château d’Ancy-le-Franc est lui aussi au programme de cette 38ème édition des Journées européennes du patrimoine. Chef-d’œuvre de l’architecte italien Sebastiano Serlio, le bâtiment abrite, après Fontainebleau, la plus grande collection de peintures murales actuellement conservées en France. « Prolongez ensuite votre visite dans le parc pour admirer les deux nouvelles créations côté ouest et est. Ces deux espaces avaient été laissés à l’abandon depuis des siècles », annoncent les organisateurs. De 10h à 16h30 samedi, et de 10h à 18h dimanche. 7 euros pour les adultes, 3 euros pour les plus de 6 ans.

Militine Guinet