Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Octobre se pare de rose

Caritatif. À l’occasion d’Octobre rose, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, plusieurs établissements publics et privés et collectivités ont décidé d’afficher la couleur, en forme de soutien.

Reine de Dijon

Depuis 1985, le mois d’octobre revêt une couleur rose... Une campagne de communication créée pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein, accroître la sensibilisation à la maladie et récolter des fonds pour la recherche. Il est donc courant que les établissements, publics comme privés, décident d’afficher la couleur. Monuments éclairés de rose, évènements créés ou nouveaux produits lancés pour l’occasion, les idées fleurissent comme à Dijon. Illustration avec quatre initiatives.

Reine de Dijon crée la moutarde rose

« L’or jaune de la Bourgogne voit rose, pour la bonne cause ! » Depuis Fleurey-sur-Ouche, Reine de Dijon a travaillé sur une toute nouvelle recette gourmande et solidaire pour s’engager dans la lutte contre le cancer du sein. Fruit de plusieurs mois de recherche, ce subtil mélange de framboises, de poivre noir et de basilic sera proposé en édition limitée (10.000 pots), durant tout le mois d’octobre. Pour chaque pot vendu, Reine de Dijon s’engage à reverser 0,20 euros au comité côte-d’orien de la Ligue contre le cancer.

Au sein de ma bulle au CGFL

Le Centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc a installé dans son hall et pour une semaine une bulle rose. Cette opération, “Au sein de ma bulle”, a permis aux patients de bénéficier de plusieurs ateliers bien-être, comme des massages, de la gym douce ou encore de la relaxation. Une parenthèse qui s’est aisément inscrite dans le temps de traitement ou de consultation puisque chaque atelier proposé ne durait pas plus de 15 minutes. « Répondre positivement à ce beau projet collaboratif du CGFL m’est apparu comme une évidence, témoigne Aline Mélinand, naturopathe. Permettre ces moments, c’est aussi contribuer à leur donner des ressources pour lutter contre la maladie ».

Le Grand Hôtel La Cloche voit la vie en rose

Florian Ronot / GHLC

À l’occasion d’octobre rose, le Grand Hôtel La Cloche poursuit son soutien à la lutte contre le cancer du sein et met en place des actions dans chacun de ses services durant tout le mois. Alors que la façade s’illuminera tous les soirs de rose, le 20 by La Cloche proposera une promotion sur les crémants et champagnes rosés, le spa reversera une partie de son chiffre d’affaires, le bar créera un cocktail rose dédié et le restaurant des mignardises roses.

L’ensemble des bénéfices seront reversés à l’association “Avec la deuche rose” qui réalise des actions locales pour créer des bulles de bien-être, pour les malades et les aidants. Enfin, l’hôtel proposera à ses clients de reverser un euro par nuitée à l’association “Ruban rose” dans le cadre de l’action nationale menée par MGallery.

La Toison d’Or s’engage pour Octobre Rose

Prévention, sensibilisation, information et formats digitaux seront au rendez-vous d’octobre rose à la Toison d’Or. Avec ses ambassadeurs, le centre commercial dijonnais espère bien toucher un public le plus large possible. Depuis le 11 octobre, le centre est décoré de rose avec notamment un arbre de trois mètres de hauteur installé sur la place centrale pensé comme un “arbre à voeux”. Le 21 octobre, un atelier de sensibilité à l’autosurveillance des seins sera proposé entre neuf heures et dix heures avec le comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer.

Enfin, du 25 au 30 octobre, un vide-dressing solidaire sera organisé, pour des vêtements hommes et femmes uniquement. Une collecte sera ainsi organisée les 22 et 23 octobre et chacun pourra apporter jusqu’à cinq articles et tenté de remporter des cartes cadeaux. Un euro par vêtement sera reversé à la Ligue contre le cancer.

Antonin Tabard