Informations régionales économiques et juridiques
92e année

Coupable d’inaction écologique

Antonin Tabard

Jeudi dernier, alors qu’Emmanuel Macron jouait au football contre le personnel de l’hôpital de Poissy, au bénéfice de la fondation des hôpitaux - l’histoire retiendra que sur les six buts encaissés par Poissy contre un, le Président de la République en marquera finalement un sur pénalty -, la justice française tranchait dans le cadre de l’affaire du siècle. Pas de quoi sabrer le champagne pour le président « pas en campagne mais prêt à mouiller le maillot » qui se voit, en tant que digne représentant de l’État, condamner pour ne pas avoir respecté certains de ses engagements en matière d’écologie.

Ainsi, après plus de deux ans d’instructions le juge a assigné l’État français à infléchir sa trajectoire d’émission de gaz à effet de serre d’ici le 31 décembre 2022... On parlerait d’un déficit par rapport aux objectifs quantifié à 15 millions de tonnes d’équivalent CO2. L’État devrait ainsi doubler les réductions d’émissions prévues entre 2021 et 2022, explique l’Affaire du siècle. La demande des ONG d’une compensation financière de 78 millions d’euros par semestre de retard a quant à elle été rejetée par les juges.

Antonin Tabard