Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Summer is coming

Antonin Tabard.

S’il reste encore un peu de temps avant de penser sérieusement à sculpter son summer body, la course est lancée du côté de la production des titres d’identité. Alors qu’il fallait à peine plus d’un mois pour obtenir un passeport, entre la demande de rendez-vous et l’obtention du titre, dans une métropole comme Dijon en début d’année, depuis quelques jours les rendez-vous pour simplement déposer son dossier avant instruction affichent des délais dépassant le mois et davantage dans certaines grandes villes. Un effet commun - chaque année, les délais s’allongent à partir de mars en vue des vacances d’été - auquel il faut rajouter l’effet “sortie de crise”.

Interrogée dans les colonnes du 20 Minutes, la directrice de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), Anne-Gaëlle Baudouin, explique : « À cause de l’épidémie de coronavirus et du confinement, nous avons constaté un effondrement de la demande de titres, avec 39% de demandes en moins pour les passeports et 18% pour les cartes d’identité [...] d’où l’embouteillage actuel ». L’organisme rattaché au ministère de l’Intérieur estime à un million le nombre de cartes d’identité qui auraient dû être renouvelées en 2021 et estime à 27 jours la durée moyenne pour obtenir un rendez-vous en mairie, contre 11 jours en mars 2021.

Antonin Tabard