Informations régionales économiques et juridiques
92e année

“Z” comme...

Jeudi 23 septembre, 3,8 millions de téléspectateurs étaient devant la télévision entre 20h59 et 23h10 pour regarder un débat entre un éternel candidat à la présidentielle et un éditorialiste surmédiatisé. En captant 18,7 % de parts de marché, BFM TV a même réalisé son deuxième meilleur score historique... Chapeau bas pour la chaîne d’information en continue, même s’il peut être regrettable de constater cette folie médiatique autour de ce polémiste, que nous appellerons “Z”, pour ne pas en rajouter davantage à son omniprésence. À seulement sept mois de la prochaine échéance électorale, pas un jour ne passe sans qu’on entende son nom, sans même qu’il n’y soit, parfois, pour quoi que ce soit. Rappelons que si nombre de personnalités se sont d’ores et déjà engagées dans la course à la présidentielle, il n’en est rien de “Z” qui, comme Donald Trump avant d’être élu 45e président des États-Unis d’Amérique, semble pourtant bénéficier d’une certaine grâce médiatique. Déjà que la Covid-19 avait bien trop occupé les médias ces 18 derniers mois, laissant parfois de côté l’actualité, espérons que les sept prochains mois soient animés de débats sensiblement plus productifs pour ne pas laisser les clés du pays entre les mains d’un Trump à la française pour les cinq prochaines années (et non quatre comme aux États-Unis).

Rédaction JdP