Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une catastrophe industrielle pour la région

Emploi. Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, a réagi à l’annonce de la fermeture du site du groupe Benteler à Migennes, intervenue jeudi 18 novembre matin lors d’un CSE extraordinaire. Quatre-cents emplois sont menacés.

« C’est un terrible coup de massue pour Migennes, pour l’Yonne et pour toute la région. J’apporte mon soutien plein et entier aux salariés et je me tiens à la disposition des organisations syndicales et des élus locaux. La démarche n’est pas acceptable. L’équipementier allemand m’avait confirmé ne pas vouloir fermer le site et qu’aucun plan de sauvegarde de l’emploi n’était envisagé ! Nous étions d’ailleurs en relation avec la direction du site il y a de cela quelques jours pour finaliser une possible offre de reprise ; la région s’étant engagée à accompagner, aux côtés de l’État, tout repreneur afin de garantir la pérennité du site et des emplois. »

« Face à cette catastrophe industrielle, l’État doit convoquer en urgence les protagonistes et demander des explications aux constructeurs automobiles qui ne souhaitent pas assurer de nouvelles commandes. À l’heure où le gouvernement clame haut et fort le principe de relocalisation industrielle c’est le moment de prouver qu’après les discours il y a des actes. À l’heure où le gouvernement parle beaucoup de la reconquête de notre souveraineté économique, il ne peut assister à une telle perte de compétences. »

« J’ai interpellé, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, pour qu’elle déclenche immédiatement le dispositif “choc industriel”. Dans le cadre du programme “Territoire d’industrie”, il permet au territoire de bénéficier d’un accompagnement renforcé de la part de l’État afin d’aider prioritairement tout projet de développement économique. » La région a mandaté son Agence économique régionale afin de redoubler d’efforts dans la recherche d’un possible repreneur d’ici l’ouverture du PSE. Marie-Guite Dufay a demandé à son vice-président à l’économie et à l’emploi, Nicolas Soret, de rencontrer jeudi 18 novembre après-midi l’équipe de direction et les salariés.

Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté