Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Les vignerons de Vézelay récoltent l’AOP

Vins. Le réglement d’exécution a été publié, le 14 octobre, dans le Journal officiel de l’Union européenne (JOUE) par l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao).

Les vignerons de Vézelay récoltent l'AOP
Au sud de l’Yonne, le vignoble vézelien couvre une superficie de 90 hectares environ, répartie sur les coteaux de quatre villages morvandiaux : Vézelay, Saint-Père, Asquins et Tharoiseau. (Crédit : JDP)

Le vézelay a désormais sa propre Appellation d’origine protégée (AOP). Produit et élevé au sud du département de l’Yonne, le « vin blanc sec, de couleur or jaune pâle, issu exclusivement du cépage chardonnay blanc » a obtenu la reconnaissance de l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao) qui rappelle qu’auparavant, « intégré à l’AOP Bourgogne », il avait été « reconnu en dénomination géographique complémentaire pour cette appellation en 1998 ».


>LIRE AUSSI : Vins de Bourgogne : vers un millésime 2022 exceptionnel


Les vignerons de la « Colline éternelle » - ils sont une vingtaine répartie sur les coteaux des villages de Vézelay, de Saint-Père, d’Asquins et de Tharoiseau - mesurent le chemin parcouru, qui tel celui menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, a demandé patience et abnégation. Car si jusqu’à la fin du XIXe siècle, le négoce du vin dans le Vézelien s’avérait prospère, tant par l’afflux de pèlerins à la basilique Sainte-Marie-Madeleine que par l’essor du transport fluvial qui acheminait les précieuses barriques jusqu’à la capitale, l’apparition du phylloxéra a failli le faire disparaître. Ce n’est qu’au milieu des années 1970 que le vignoble a connu sa résurrection.

Une production maîtrisée

En 2020, 2.805 hectolitres ont été produits aux portes du Morvan. « Ce vin, qui gagne en complexité et en finesse avec l’âge, se démarque par son caractère floral (acacia et aubépine), soutenu par une grande fraîcheur et une minéralité en bouche », précise l’Inao. « Au vignoble, la tradition culturale bourguignonne est respectée : densité de plantation élevée, taille courte, palissage. Les méthodes de vinification et les durées d’élevage relativement courtes contribuent à l’expression particulière des vins de l’AOP Vézelay. »

Outre une protection à l’échelle européenne, l’obtention du label devrait permettre à ce vin, encore confidentiel, d’acquérir une plus grande notoriété auprès des amateurs et, en premier lieu, des touristes. Ils sont près d’un million, chaque année, à arpenter la rue Saint-Pierre.

Stéphane Bourdier