Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Accès au droit : La ville de Joigny se dote d’un Point-Justice

Droit. Après Auxerre, Sens et Tonnerre, la ville natale de Marcel Aymé accueille, à son tour, ce guichet unique qui permet aux citoyens d’obtenir gratuitement des informations sur leurs droits et les oriente dans leurs démarches juridiques.

Accès au droit : La ville de Joigny se dote d'un Point-Justice
(Crédit : Tourisme Yonne)

La convention partenariale a été signée, le 20 septembre dernier, entre la mairie de Joigny, le centre communal d’action sociale (CCAS), le conseil départemental de l’accès au droit (CADD) de l’Yonne et le tribunal judiciaire de Sens pour intégrer un Point-Justice dans la cité maillotine. Ce service de proximité tient depuis octobre une permanence, tous les deuxièmes vendredis du mois, dans les locaux de l’établissement public situé, sur le site de l’ancien Groupe géographique.

« Ce Point-Justice est un lieu d’accueil gratuit et confidentiel, où des professionnels informent les usagers à propos de leurs droits, les aident et les orientent dans leurs démarches juridiques. Il permet un accès au droit au plus grand nombre, à proximité du lieu de vie », rappelle la ville de Joignyqui travaillait depuis de longs mois sur ce dossier. « À l’issue de six mois de fonctionnement, la fréquence des permanences pourra être revue en fonction des besoins recensés. »

Conseiller et aiguiller les administrés

Guichet unique animé par un professionnel du droit et de la justice, le Point-Justice s’adresse à toutes les personnes en recherche d’une information, d’une orientation ou d’une assistance face à un problème juridique, que ce soit en matière de droit de la famille, de droit de la consommation ou du droit du travail. Cependant, ce service ne se substitue pas à une consultation juridique.


>LIRE AUSSI : Le Nord de l’Yonne valide son Scot


En mai dernier, la ville d’Auxerre et le CADD de l’Yonne inauguraient le premier Point-Justice du département, rue de Paris. Par la suite, deux dispositifs téléphoniques similaires ont été mis en place à Sens - rue Rigault - et à Tonnerre, au sein de la Maison France Services, avenue de la Gare. En France, plus de 2.000 lieux d’accès au droit ont été créés, ces dernières années.

Stéphane Bourdier