Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Boutiques à l’essai : le pari gagnant-gagnant

Commerces. Pour attirer de nouveaux commerces, Autun cherche des candidats pour ses boutiques à l’essai.

Commerce - Boutique à l'essai - Autun -
La ville d’Autun se lance dans l’aventure des boutiques à l’essaie. (Crédit : Petit commerce.fr)

Pour attirer de nouvelles entreprises, la ville d’Autun lance un appel à candidature pour intégrer les pépinières commerciales jusqu’au 15 juin 2022. Un modèle économique - aussi appelé boutiques éphémères ou à l’essai - de plus en plus prisé par les villes moyennes et même certaines communes rurales pour attirer de nouvelles entreprises. Le principe est simple et repose sur un partage des risques : la garantie pour le créateur de disposer d’un local - financé en partie par la municipalité et permettant de remettre en service des commerces à l’abandon - avec un bail provisoire qui peut aller de six mois à un an. À Autun, le contrat est limpide : pendant un an, le loyer peut être pris en charge jusqu’à 50 % par la municipalité.


> A LIRE AUSSI : Faciliter l’accès aux marchés publics des producteurs locaux


Après cette première année, si l’entreprise est viable, le contrat peut-être prolongé d’un an pour renforcer le commerce avec une augmentation de loyer ou évoluer vers un bail commercial classique, symbolisant la pérennisation de l’entreprise. Et le système fonctionne. À Luzy, dans la Nièvre, les boutiques à l’essai ont permis à ce bourg de 2.000 habitants de faire revivre le centre-ville et la commune qui propose aujourd’hui une quarantaine de commerces. Déjà mises en place depuis de nombreuses années à Lormes, les boutiques à l’essai ont permis la création de plusieurs entreprises, allant du commerce au service, comme un salon de coiffure. Initié à Noyon (Oise), Mademoiselle Claire fut la première Boutique à l’essai en France. Un système qui a permis la création de la Fédération des Boutiques à l’Essai (70 boutiques pérennisées et 100 villes en cours d’expérimentation) qui, outre un test grandeur nature d’une création d’entreprise, propose aussi des travaux et des services (comptable, banque, assurance, communication…) à prix préférentiels et un accompagnement à la création d’entreprise.

Antoine Gavory