Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Cinq voitures de Saône-et-Loire sur le Tour de France

Tourisme. Tour de France, métros, télévision, le Conseil départemental renforce encore ses offres coup de poing pour séduire les touristes.

Saône-et-Loire - Tourisme - Attractivité - Tour de France - Voiture
De gauche à droite : Aurélie Clauzel, Philippe Dumoux un des chauffeurs, Pierre Berthier, vice-président au sport, Elisabeth Roblot, vice-présidente au tourisme, André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire et Frédéric Brochot, vice-président à l’agriculture. (Crédit : CD 71).

Si le Tour de France ne vient pas à toi, va au Tour de France, telle est la devise du Conseil départemental de Saône-et-Loire pour l’année 2022 qui ne verra pas passer, cette année, les cyclistes du Tour. Mais, avec la Route 71, évoquant l’imaginaire des grands itinéraires américains de la Route 66, le Conseil départemental avait déjà frappé fort pour attirer les nouveaux touristes. Ce jeudi, c’est lors de l’assemblée départementale que le président André Accary, accompagné de Pierre Berthier, vice-président au sport, Elisabeth Roblot, vice-président au tourisme, et Frédéric Brochot, vice-président agriculture, ont dévoilé une autre étape de ce marketing territorial, avec la présentation d’une des cinq voitures qui prendront part à la légendaire caravane publicitaire du Tour de France.


> LIRE AUSSI : Le festival de l’outdoor « Grandes Heures Nature » est de retour à Besançon


Siglées aux couleurs du département, elles sillonneront les étapes de Dole à Saint-Etienne dont la mythique Alpes d’Huez qui réunit en moyenne un million de spectateurs. Un impact énorme au regard des 42 millions de téléspectateurs ayant regardé au moins une fois les images du Tour. Une de ces voitures, estampillée au visuel "71 nuances d’agri" imaginée par les agriculteurs et réalisé par Aurélie Clauzel, graphiste du Conseil départemental dont l’idée avait été primée au salon de l’agriculture en 2021.

Vers une année record ?

L’opération séduction financée par le Conseil départemental pour un coût de 200.000 euros, vient s’ajouter à d’autres opérations « coups de poing » dont le budget est passé de 300.000 euros en 2020 à 500.000 euros en 2022. L’objectif : attirer les touristes de Paris, Lyon mais aussi de Suisse. Ainsi, pendant 15 jours au printemps, et comme chaque année depuis 2020, les métros parisiens et lyonnais ont été recouverts de 800 affiches aux couleurs de la Saône-et-Loire.

Laurent Mariotte, présentateur de l’émission « Les petits plats en équilibre » diffusée sur TF1 tournera également 35 séquences de son émission dans le département, diffusées tout l’été. Une mobilisation qui devrait encore permettre au département de développer sa fréquentation qui cumule déjà 13 millions de nuitées en 2021 (dont quatre millions étrangères) et devrait bénéficier des bons chiffres du tourisme en France pour l’année 2022.

Antoine Gavory