Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Le festival de l’outdoor « Grandes Heures Nature » est de retour à Besançon

Tourisme. Le festival bisontin de l’outdoor « Grandes Heures Nature » est de retour cette année, les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 juin avec pour objectif de faire connaître à l’extérieur tout le potentiel de ce territoire idéalement situé aux portes de la montagne du Jura.

Sport, culture et attractivité touristique
François Bousso, conseiller communautaire délégué en charge de l’Éco-tourisme et des congrès, au côté d’Anne Vignot présidente de Grand Besançon Métropole et maire de ville, a présenté, le long de la promenade Charmars, le programme de l’édition 2022 du festival Grandes Heures Nature. (Crédit : JDP)

Pour afficher le potentiel de son territoire, donner à voir ou découvrir son patrimoine naturel, Grand Besançon Métropole organise grâce à la mobilisation de son tissu associatif, pour la deuxième année consécutive, sur les sites de Chamars et de la Rhodiacéta le festival outdoor Grandes Heures Nature. « L’idée de cette manifestation est de faire connaître au plus grand nombre tous les atouts de notre territoire, d’imprimer ce territoire comme destination porte d’entrée de la montagne du Jura. Alors que nous vivons une crise existentielle, nous devons monter que GBM est le lieu idéal pour se régénérer, se réinventer, affirme Anne Vignot, président de GBM et maire de la ville. Le second objectif de l’évènement est d’entraîner le plus possible de personnes vers le sport, élément fondateur du vivre ensemble, ressourçant pour le corps et l’esprit, facilitant la communion avec la nature, source d’entraide ou de dépassement de soi ».

Un programme pour tous les goûts

Au programme de cette nouvelle édition qui se déroule sur trois jours du vendredi 24 au dimanche 26 juin :

  • Des manifestations sportives multi-disciplinaires, des randonnées en tout genre ou défis sportifs. Avec au rayon nouveauté, une grande boucle VTT de 42 kilomètres traversant un grand nombre de communes de GBM, avec un bivouac à Geneuille et des ballades thématiques notamment organisée par la Ligue de protection des oiseaux (LPO).
  • Des spectacles sportifs variés : slack line, VTT trial, et l’inédite danse-escalade sur le pont Canot.
  • Un village d’associations et de partenaires avec ateliers d’animation sur les thématiques du sport-santé (avec tests physiques et physiologiques, ateliers nutrition conseils et informations sur la prévention des cancers...) de l’écotourisme, de la biodiversité, des mobilités actives et des pratiques sportives (avec tests de matériel spécifique).
  • Des espaces de détente pour se restaurer de produits locaux et se reposer.

Allier sport et culture

« Cette année nous avons souhaité renforcer les moments de convivialité et allier sport et culture. Ainsi, le somptueux parc de Chamars sera également le théâtre d’une mise en lumière inédite réalisée par l’association Ex Lumina et le lieu d’un spectacle pyrotechnique proposé par les compagnies La Salamandre et Manda Light. Avec en bonus, le mobilier en bois réalisé par Lena Brissoni qui permettra de profiter pleinement de ce spectacle », annonce François Bousso, conseiller communautaires délégué an charge de l’Éco-tourisme et des congrès.


>LIRE AUSSI : La Côte-d’Or souhaite attirer de nouveaux habitants


Le premier jour de ce festival est dédié aux mobilités et aux scolaires. Avec pour les agents des collectivités, une journée consacrée aux bonnes pratiques de mobilité au quotidien et, pour plus de 1.000 élèves des écoles de GBM, des ateliers découverte pour s’initier et tester des pratiques sportives sur le village d’animations.

La plupart des animations, randonnées et ateliers nécessite une inscription préalable. Une application mobile Besançon Grandes heures nature est disponible en téléchargement gratuitement. Retrouvez également toutes les informations et le programme complet sur : grandes-heures-nature.fr

Frédéric Chevalier