Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Des crédits débloqués pour la transition, le développement et l’inclusion en Bourgogne-Franche-Comté

Inclusion. La région BFC vient de signer avec la Banque des territoires et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique trois conventions de partenariat en présence de Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts.

Des crédits débloqués pour la transition, le développement et l'inclusion en Bourgogne-Franche-Comté
De gauche à droite : Sandrine Baudouin (FIPHFP), Éric Lombard (Caisse des dépots), Marie-Guite Dufay (présidente de la région BFC) et Mathieu Aufauvre, directeur régional de la Banque des territoires ont signé ces trois conventions de partenariat. (Crédit : BFC/M.Arnal).

La première de ces conventions de partenariat entre la région BFC et la Banque des territoires porte sur la période 2022-2027 et se construit autour de trois priorités majeures : économie, emploi, formation ; transformation écologique et « vivre ensemble ». Le partenariat est décliné selon neuf thèmes qui font l’objet de coopération, de co-financement et de co-pilotage entre la région et la Banque des Territoires : les territoires à enjeux, l’emploi et la formation, le numérique, les mobilités durables, la transformation écologique, l’économie industrielle, l’économie de proximité et l’économie sociale et solidaire, le tourisme, le pilotage et développement des sociétés communes.

Pour l’ensemble des actions identifiées, la Banque des Territoires proposera à la Région des crédits d’ingénierie, et des financements en prêts long terme ou en investissement. Marie-Guite Dufay, présidente de la région BFC et Mathieu Aufauvre, directeur de la banque des territoires ont également contractualisé un partenariat financier de long terme avec Banque des Territoires pour le financement de ses investissements.

12 et 11 millions d’euros pour la rénovation des lycées

La région avait ainsi contracté en 2016 auprès de la Banque des Territoires une enveloppe de 48,6 millions d’euros « prêt croissance verte à taux zéro », destinée au financement de diverses opérations de rénovation des bâtiments énergétiques, portant principalement sur les lycées. Le partenariat entre la Région et la Banque des Territoires se poursuit sur l’année 2022 avec des nouveaux financements pour la rénovation et la modernisation des lycées, dans un objectif d’efficacité énergétique des infrastructures scolaires relevant de la compétence de la région.


>LIRE AUSSI : Rendre plus efficiente la construction de bâtiment durable


Ces prêts portent sur deux enveloppes de 12 millions d’euros et 11 millions d’euros à taux fixe sur ressource de la Banque européenne d’investissement sur 15 ans. Les lycées concernés par ces investissements sont Le Castel et Les Marcs d’Or à Dijon, Jules Verne-EREA à Joigny, Mathias à Chalon-sur-Saône, Follereau à Belfort, Victor Hugo à Besançon et Belin à Vesoul. Enfin, La Région Bourgogne-Franche-Comté a renouvelé son partenariat avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), représenté par sa directrice générale adjointe Sandrine Baudouin, sur la période 2022-2024.

Embauches prévues de personnes handicapées

Dotée d’une enveloppe d’un million d’euros, la convention est cofinancée par la Région (673.276 euros) et le FIPHFP à hauteur de 334 050 euros. Ce partenariat permet d’accompagner la région dans la mise en œuvre de sa politique d’employeur autour de trois axes : recrutement et intégration, maintien dans l’emploi, information, sensibilisation et formations. Concrètement, la région envisage le recrutement durable de 27 bénéficiaires de l’obligation d’emploi et l’embauche de six apprentis en situation de handicap (dont trois seront pérennisés).

Emmanuelle de Jesus