Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Hervé Cazelles en chef d’orchestre du patrimoine à Pont-sur-Yonne

Patrimoine. Diplômé de l’école de Chaillot, l’architecte auxerrois a été retenu par la mairie pour diriger les travaux de restauration et de mise en valeur du pont du XVIIe siècle, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Hervé Cazelles en chef d'orchestre du patrimoine à Pont-sur-Yonne
À Pont-sur-Yonne, l’ouvrage d’art d’inspiration classique va être augmenté d’une passerelle contemporaine, imaginée par l’architecte Hervé Cazelles, qui surplombera la rivière, en cœur de ville. (Crédit : S. Bourdier)

Située entre Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) et Sens, la commune du nord du département doit son nom au pont de pierre construit de 1684 à 1700 sur les instructions de l’un des architectes de Louis XIV, Libéral Bruant, concepteur notamment de l’hôtel des Invalides. Détruit en partie en 1814 lors de la campagne de France, puis bombardé lors de la Seconde Guerre mondiale, l’ouvrage d’art ne conserve aujourd’hui que trois de ses arches, sur la rive droite de l’Yonne, ce qui, à l’instar du pont Saint-Bénézet d’Avignon, ne lui permet plus de joindre l’autre rive. Laissé en déshérence pendant de longues années, ce témoin du génie civil d’autrefois ne doit son salut qu’à la mobilisation de l’Association pour la sauvegarde du vieux pont.


>LIRE AUSSI : Mâcon met le patrimoine en avant


En 2020, à la suite d’un appel à candidature de maîtrise d’œuvre, la municipalité a sélectionné l’agence d’architecture d’Hervé Cazelles pour diriger les travaux de restauration et de mise en valeur de l’édifice et a reçu le soutien, l’année suivante, de la Fondation du patrimoine à hauteur de 87.000 euros, dans le cadre de la « Mission Bern ». Diplômé du Centre d’études supérieures d’histoire et de conservation des monuments anciens (CESHCMA) de Paris, l’Auxerrois a, depuis son installation à titre libéral en 1988, œuvré à la préservation d’une cinquantaine d’églises et d’une vingtaine de châteaux. Il travaille, actuellement, à la réhabilitation du château de Bierre-lès-Semur et à celle de la galerie de l’hôtel Piget de Vitteaux.

Ouvrage classique, création contemporaine

Estimés à un peu plus de 350.000 euros, les travaux ont débuté en février dernier et devraient s’achever dans quelques semaines. « Le cahier des charges prévoit la consolidation de la partie en pierre avec la reconstruction de la troisième arche et la création d’une passerelle contemporaine vitrée en bois et fer, sur une avancée de trois mètres pour dominer la rivière », précise Hervé Cazelles. « La plus grosse difficulté a été de définir la nature précise des pierres pour respecter la matière et l’esprit, tout en veillant à utiliser les mêmes outils de taille de l’époque. »

Issus des carrières de Fontainebleau (Seine-et-Marne) et de Massangis, dans le sud de l’Yonne, les nouveaux matériaux intègrent, à présent, la structure de l’édifice classé au titre des Monuments historiques depuis 1997. Quant à la future passerelle, elle devrait participer à l’attractivité économique et touristique de la petite ville de 3.300 habitants, dressant un pont entre le présent et le passé.

Stéphane Bourdier