Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Le BTP tente de résister au krach du secteur

Bâtiment. À cause de la flambée historique des prix des matériaux, la Capeb 71 craint une faillite du secteur et s’organise pour trouver des solutions.

Le BTP tente de résister au Krach du secteur
(Crédit : Pixabay)

Avant le grand raout du 8 septembre prochain qui réunira les Capeb de Bourgogne Franche-Comté et les fournisseurs, la Capeb de Saône-et-Loire tire déjà la sonnette d’alarme. En cause, l’explosion du coût des matériaux, devenue incontrôlable après deux années de Covid et le conflit en Ukraine. Pour la Capeb 71, si pour le moment les entreprises décalent les démarrages des travaux et absorbent la hausse des prix par une diminution des marges : « Le secteur du BTP est confronté à la plus grave crise d’approvisionnement que nous ayons jamais connue. Une situation économique, qui malgré nos alertes incessantes et les mesures prises par les pouvoirs publics, via le plan de résilience déployé en mars dernier, laisse craindre des ruptures d’activités dans les mois qui viennent ».

Face aux pouvoirs publics démunis, les professionnels s’organisent

C’est donc aujourd’hui un vrai coup de gueule que lance la Capeb 71 sur une asphyxie prochaine des entreprises : « Depuis des mois, dans la presse, sur les plateaux TV, auprès des élus, la Capeb ne cesse de le marteler ». Pour rappel, plusieurs Capeb publiaient au printemps dernier une tribune dans la presse quotidienne régionale pour exposer la situation et apaiser les tensions clients – entreprises. « Mais, conclut le syndicat, il faut se rendre à l’évidence, les pouvoirs publics sont désarmés juridiquement pour stopper la situation qui nous frappe depuis plus d’une année maintenant, et lutter contre des pratiques commerciales pas toujours justifiées ».


>LIRE AUSSI : Une Pépi’t pour les entreprises de Tournus


C’est pour tenter de trouver une issue que Francis Voelin, président régional des Capeb de Bourgogne Franche-Comté a proposé aux Capeb de la région et à 80 fournisseurs et distributeurs de se réunir pour mettre les enjeux sur la table et tenter de trouver des solutions. L’objectif est de parvenir « à une série d’engagements solidaires qui pourrait notamment porter sur des délais de maintien de prix et de livraison ».

Une enquête auprès des professionnels

Pour répondre au plus près, la Capeb 71 a lancé une enquête en prévision de la table ronde avec les acteurs de la filière BTP, pour dresser un état des lieux le plus représentatif possible de la situation économique des entreprises en Bourgogne Franche-Comté. Pour y répondre : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSd5kbJ0B6b3pfzklijNNqDj-CU6mdyxjQz6-ekN3YsKnpJ8qg/viewform

Antoine Gavory