Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Une Pépi’t pour les entreprises de Tournus

Accompagnement. Accompagner les porteurs de projet et les jeunes entreprises pour leur garantir une meilleure pérennité, telle est la mission de la pépinière de Tournus : Pépi’t. Depuis 2014, une trentaine d’acteurs économiques ont profité de cette expertise et créé 35 emplois.

Au sein de la pépinière Pépi’t, les jeunes entreprises profitent d’un loyer attractif ainsi que d’animations et d’ateliers pour les aider à pérenniser leur activité économique. (Crédit : Pépi’t)

En 2011, la communauté de communes Mâconnais Tournugeois s’est interrogée sur l’intérêt de créer une pépinière pour les jeunes entreprises. L’étude menée en ce sens ayant confirmé les besoins et la pertinence du projet, Pépi’t ouvrait ses portes en 2014 pour proposer une solution d’hébergement avantageuses aux nouveaux acteurs économiques. Depuis, un bâtiment de 2.000 mètres carrés abrite une dizaine d’entreprises dans neufs ateliers et cinq bureaux sur la zone d’activité du Pas Fleury à Tournus. Qu’elles relèvent de l’artisanat, de l’industrie ou encore du tertiaire, toutes les activités peuvent être accueillies, sous réserve que les locaux n’affichent pas complet.


> LIRE AUSSI : La Cité de l’entreprise, incubateur du succès


« Un comité d’agrément composé d’acteurs économiques du territoire et d’élus analyse le dossier de candidature pour intégrer le candidat. Notre taux de remplissage est de 100% et les candidats rejoignent une liste d’attente », précise Elodie Thévenard, agent de développement local et responsable de la Pépi’t. Les conditions de travail, le loyer attractif et les conseils dispensés par la responsable encouragent les candidats à l’entrepreneuriat à rejoindre le site pour devenir à leur tour des Pépins. « Je les rencontre régulièrement, ils me font remonter leur problématique et en fonction des sujets, je les mets en relation avec un expert-comptable, un avocat, un assureur, une banque… » Dans certains cas, Elodie Thévenard redirige les porteurs de projet, notamment vers la Cité de l’entreprise de Mâcon quand le sujet relève de l’innovation.

Développer l’emploi et le territoire

Depuis son ouverture, Pépi’t a accompagné une trentaine d’entreprises qui peuvent rester dans les locaux pour une durée maximale de trois ans, le temps de consolider l’activité. « Nous affichons un taux de pérennisation de 80% et après avoir quitté Pépi’t, la majorité des Pépins s’est installée sur le territoire, créant 35 emplois depuis 2014. » Parmi les pépites de Tournus, la responsable mentionne Takfonster, leader de la vente de pièces détachées et équipements de fenêtres de toit qui, alors qu’ils étaient deux au lancement, compte aujourd’hui 14 salariés et prévoit d’autres recrutements. De son côté, la Pépi’t prévoit de s’agrandir sous l’impulsion de la communauté de communes Mâconnais-Tournugeois qui souhaite aménager une friche de 37.000 carrés afin d’agrandir la pépinière mais aussi proposer du foncier aux entreprises.

Nadège Hubert