Informations régionales économiques et juridiques
94e année

Les travaux du futur conservatoire de Montbéliard avancent

Aménagement. Les travaux du futur conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique du Pays de Montbéliard Agglomération se poursuivent en cœur de ville de Montbéliard. Le futur équipement, attendu pour le mois de septembre 2023, bénéficie d’une enveloppe de 15,3 millions d’euros hors taxe pour sa construction.

Les travaux du futur conservatoire avancent
Les travaux de menuiseries extérieures s’achèvent sur le futur conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique du Pays de Montbéliard Agglomération. (Crédit : PMA)

Un équipement nouvelle génération d’une surface totale de 5 599 m2 sur 4 niveaux… Le futur conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique du Pays de Montbéliard Agglomération sort peu à peu de terre tandis que les travaux de menuiserie extérieure se finalisent. Mais avant d’en arriver là, le projet a longtemps muri au sein de la collectivité. « C’est une longue histoire de plus de 30 ans » entame Charles Demouge, président de PMA. « D’abord conservatoire de la ville de Montbéliard, il a peu à peu pris une résonance à l’échelle de l’agglomération qui comptait alors 29 communes contre bientôt 73. Il a été transféré au château, toujours financé par la Ville et vivait dans des conditions difficiles tant pour la transmission de la musique que pour l’hygiène ou la sécurité. » Le projet d’un nouveau conservatoire aurait dû voir le jour dès 2010 mais il n’a pu aboutir à l’époque, faute de financements. PMA a souhaité qu’il devienne réalité en lançant les travaux en août 2020.

Des travaux en bonne voie

Au total, une enveloppe de 15,3 millions d’euros hors taxe a été débloquée, financée à hauteur de 31% par PMA avec le soutien de la Ville, du Département, de la Région et du FEDER. « Le conservatoire aura une portée départementale et profitera d’une conception architecturale de très haut niveau. » Le président de PMA évoque ainsi « des boîtes dans des boîtes » qui contribueront à enseigner et diffuser la musique avec une isolation phonique de qualité. L’ensemble des travaux des niveaux un à quatre s’achèveront fin décembre 2022, tandis que le rez-de chaussée et l’auditorium seront finalisés fin mars 2023.


>LIRE AUSSI : Montbéliard agit face au coût de l’énergie


Plus de 1 200 pratiquants et une centaine d’enseignants devraient occuper les lieux à partir de septembre 2023 mais ils pourraient attendre un peu avant que le site ne soit inauguré. « Nous avons été retenu parmi les finalistes pour devenir capitale française de la culture en 2024. Si nous gagnons, j’imagine une semaine d’ouverture du lieu pour accueillir le public en grande pompe en début d’année 2024. »

Nadège Hubert