Informations régionales économiques et juridiques
93e année

MCVAIC : un speed dating pour les petits commerces

Commerce. A Autun, l’opération « Mon centre-ville a un incroyable commerce » (MCVAIC) a salué le projet de Véronique Brunel : l’ouverture d’une épicerie de produits locaux.

Véronique Brunel
Véronique Brunel (Crédit : CCI BFC)

Sa boutique n’ouvrira qu’en mars prochain mais déjà Véronique Brunel est lauréate du concours « Mon centre-ville a un incroyable commerce », initié par la Ville d’Autun, Le Bon coin et la CCI de Bourgogne-Franche-Comté avant une finale nationale où elle défendra les couleurs d’Autun. Le principe de ce concours ne diffère pas des télé-crochets ou des codes des start-ups : durant 36 heures, les candidats doivent défendre leur projet de création d’entreprise destiné à redynamiser les centre-villes des communes moyennes devant un jury d’acteurs du territoires : financeurs, collectivités, partenaires.

L’enseignement post-covid

Et le projet de Véronique Brunel est on ne peut plus d’actualité : « Les années Covid nous ont démontré l’importance des circuits courts. J’ai donc décidé de me lancer et d’ouvrir une épicerie fine rassemblant produits alimentaires et artisanaux issus de producteurs situés dans un rayon de 50 kilomètres maximum ».


>LIRE AUSSI : Saône Digital, vitrine de la High-Tech


Engagée dans un programme d’accompagnement avec la CCI de BFC, elle concourait face à une dizaine de porteurs de projets (une salle de jeu enfants en intérieur et trois artisans-créateurs) qui s’installeront prochainement au centre d’Autun. Pour le moment Véronique Brunel continue de se former, de rencontrer des artisans et producteurs et de préparer son ouverture dans un local dont - privilège de cette victoire - la ville prendra intégralement les frais de location pour les six premiers mois de son activité.

Antoine Gavory