Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Pays de Montbéliard Agglomération capitale française de la culture ?

Culture. Le Pays de Montbéliard Agglomération a déposé sa candidature pour devenir « Capitale française de la culture » en 2024. Cette ambition traduit la volonté de la collectivité de fédérer les 72 communes de son territoire autour d’un projet. La pré-sélection est prévue fin juin.

Montbéliard - Pays de Montbéliard Agglomération - PMA - Culture - Capitale - Capitale Culture
Le festival Rencontres et Racines à Audincourt (ici en 2016) s’inscrit parmi les évènements culturels qui rythment chaque année le Pays de Montbéliard Agglomération. (Crédit : Stéphanie Durbic pour PMA)

Après Villeurbanne en 2022, retenue parmi 29 villes candidates, le Pays de Montbéliard Agglomération sera-t-il le lauréat pour devenir « Capitale française de la culture » en 2024 ? Au mois de mai, la communauté d’agglomération a déposé sa candidature en ce sens en s’appuyant sur une enquête publique.


> A LIRE AUSSI : Une cheminée tombe pour que s’élève la Grande Bibliothèque


Près de 750 personnes ont répondu et mis en lumière les quatre thématiques retenues pour le dossier : Une histoire au carrefour de l’Europe et du monde à travers son positionnement géographique, un territoire marqué par son capital industriel, un tissu associatif riche entre communes urbaines et rurales et enfin une culture tournée vers le numérique et les mobilités de demain. « Cette candidature vise à promouvoir et densifier notre politique culturelle autour d’ambitieux projets fédérateurs et innovants » précise Alexandre Gauthier, Vice-Président à PMA en charge de la politique culturelle et du patrimoine historique.

Financer et soutenir la culture locale

Si le Pays de Montbéliard Agglomération est retenu lors des pré-sélections prévues à la fin du mois de juin, le territoire sera ensuite auditionné fin novembre avec les autres villes candidates. Le ministre de la Culture annoncera la ville lauréate en décembre 2022. « L’objectif est clairement de transformer notre image à travers le prisme culturel et de rendre fiers ses habitants. L’obtention ce label apporterait d’énormes retombées médiatiques, économiques et évidemment touristiques. » La ville lauréate recevra également une subvention d’un million d’euros pour la mise en place de son projet culturel. Le label « capitale française de la culture » a vu le jour en mai 2019 pour distinguer, tous les deux ans, une commune ou un groupement de communes de 20 000 à 200 000 habitants se démarquant par le soutien à la création, la valorisation du patrimoine, la transmission artistique et culturelle mais aussi la mobilisation des habitants.

Nadège Hubert