Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Un Hub de l’innovation digitale arrive en Bourgogne Franche-Comté à l’automne

Numérique. La région Bourgogne Franche-Comté et le Pôle Véhicule du Futur ont annoncé le démarrage pour cet automne de Dedihcated BFC : un projet de hub d’innovation numérique visant à accompagner les entreprises dans leur transition numérique.

Un Hub de l'innovation digitale arrive en Bourgogne Franche-Comté à l'automne
(Crédit : Pixabay)

Le développement des EDIH, pour European digital innovation Hub ou, en Français, pôles européens d’innovation numérique a été souhaité par la Commission européenne dans le cadre de la mise en œuvre dans les territoires d’une double transition verte et numérique. Par cet outil, il s’agit d’aider les entreprises à relever les défis numériques de manière dynamique et à devenir plus compétitives. Initié par la région Bourgogne Franche-Comté et coordonné par le Pôle Véhicule du Futur, Dedihcated BFC est l’EDIH qui sera déployé en local dès cet automne.

Conçu comme un consortium d’entités ayant une expertise complémentaire et un objectif non lucratif pour soutenir à grande échelle la transformation numérique des entreprises (PME, ETI et TPE) et des organisations du secteur public, Dedihcated BFC regroupe 14 partenaires : Nuclear Valley, le Pôle des Microtechniques, Vitagora, BFC Numérique, Numerica BFC, l’Usinerie, Amvalor (Ensam), l’université de Bourgogne, l’université de Franche-Comté, l’université de Technologie de Belfort-Montbéliard, le Cetim, Cap’tronic et la CCI Bourgogne Franche-Comté.

Deux parcours thématiques déjà définis

Les EDIH fournissent des services tels que des tests avant d’investir, la formation et le développement des compétences, l’aide à la recherche d’investissements, la mise en réseau et l’accès aux écosystèmes d’innovation. « La force du projet BFC tient au fait qu’il part du terrain, qu’il est le plus réaliste possible tout en étant ambitieux pour le territoire et ses acteurs. Les services apportés, tant sur le test que sur la formation, seront ainsi adaptés au niveau de maturité des entreprises, mesuré dès le début du processus d’accompagnement, avec pour seul objectif  : permettre une transition numérique efficace, durable et sereine des entreprises régionales, précise le Conseil régional, dans un communiqué, soulignant également : la belle cohésion et l’esprit de coopération de l’écosystème économique de Bourgogne Franche-Comté ».


>LIRE AUSSI : Saône Digital, vitrine de la High-Tech


Dans le détail, deux parcours thématiques ont déjà été imaginés en fonction des besoins industriels régionaux identifiés : le premier baptisé « De la donnée à l’IA pour la gestion des entreprises », vise à développer une gamme de services autour de la gestion des données pour rendre accessibles les technologies et méthodologies associées et permettre à l’entreprise de gagner en maturité sur le long terme. Le second nommé «  Digitalisation des processus d’affaires et de production vers le jumeau numérique », offre une gamme de services industriels accessibles aux PME pour soutenir leur transformation numérique par l’intégration de nouvelles technologies et compétences numériques. Objectif : optimiser les processus de développement de produits, de fabrication et de conformité dans une logique d’industrie du futur.

Frédéric Chevalier