Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Cap Nord fête (de nouveau) ses métiers

Emploi. Pour la deuxième fois depuis sa création, l’association Cap Nord met en avant les professionnels travaillant dans les entreprises de la zone d’activité du nord-est dijonnais à travers 32 portraits.

Cap Nord fête (de nouveau) ses métiers
Rémi Jean a été élu en mars président de l’association Cap Nord et ne manque pas d’idées pour développer le concept Cap Nord fête ses métiers. (Crédit : Antoine Martel)

Depuis le 14 novembre, 32 métiers s’affichent chez Ikea, tel 32 déclarations de passion et d’amour pour sa profession. Pour sa deuxième édition, Cap Nord fête ses métiers s’est déroulé du 14 au 18 novembre à travers des visites d’entreprises et à la rencontre des employés qui se sont portés volontaires pour présenter leur métier. En parallèle, le magasin Ikea Dijon, installé au cœur de la zone d’activité Cap Nord, a réitéré son intérêt pour accueillir l’exposition des 32 portraits réalisés par le photographe dijonnais Antoine Martel.

« Dans un contexte si complexe, où les vocations sont rares, c’est avec une très grande fierté que nous accueillons les portraits de ces femmes et de ces hommes qui sont passionnés par leur métier, confie Christelle Tavernier-Barjonnet, directrice d’Ikea Dijon. Cette exposition valorise le travail. Elle montre qu’il est possible de se faire plaisir dans ces métiers, de les exercer avec passion et conviction. Parce qu’il est d’autant plus criant aujourd’hui qu’avec la nouvelle génération qui ne veut pas perdre sa vie à la gagner ! ». L’exposition qui devait avoir lieu jusqu’au 22 novembre dans le restaurant d’Ikea a même été prolongée jusqu’au 12 décembre.

Des portraits d’employés passionnés

Benoît est opérateur d’impression et de fraisage depuis plus de trois ans chez AVS Communication. Il s’est prêté au jeu non sans une certaine fierté, pour présenter son métier : « J’aime la variété des missions… C’est un poste charnière dans l’entreprise et je sens que c’est un beau challenge. Il faut venir avec curiosité et l’envie d’apprendre tous les jours. » C’est la deuxième fois qu’AVS Communication participe à cet évènement. Si pour la première édition Arthur Deballon avait choisi de mettre en avant Bouchra, couturière issue du CFA La Noue et recrutée dans le cadre d’un programme de réinsertion, il a proposé à Benoît, cette année, de se participer.


>LIRE AUSSI : Faire grandir les entreprises et les pérenniser


« Benoît pilote notre nouvelle machine, arrivée dans le cadre du plan de relance pour faire de la découpe sur supports rigides et souples. Il a su se former sur cette nouvelle technique et cette nouvelle machine de l’industrie du futur, illustre Arthur Deballon, directeur d’AVS Communication. Je crois qu’on doit se réinventer sur notre manière d’embaucher les gens, de montrer les métiers et de rendre notre entreprise désirable. Et au grand dam de certains chefs d’entreprises peut-être aussi accepter que le dirigeant d’entreprise passe aussi une forme d’entretien d’embauche lorsqu’il recrute. En tout cas je m’en félicite ».

Vers une édition 2024 élargie ?

« Cap Nord fête ses métiers est né, suite à la création par François Parry alors président en 2018 de la commission RH, en 2019, rappelle Rémi Jean, président de l’association Cap Nord. L’idée était de mettre les salariés sur le devant de la scène, mais aussi de montrer qu’on peut se sentir bien au travail et pourquoi pas susciter des vocations, même si ce n’est en aucun cas un job dating ». Alors que l’actuel président de l’association Cap Nord élu en début d’année laisse encore planer le doute sur une possible édition 2023, il a néanmoins confié que « l’édition 2024 pourrait bien se faire avec d’autres clubs »… Une information qui va de pair avec sa volonté d’ouvrir l’association Cap Nord aux entreprises en dehors de la zone et de rapprocher le club à d’autres associations comme Grand Sud et Cap Suzon.

Antonin Tabard