Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Clap de fin pour la faïencerie Sarreguemines Vaisselle

Artisanat. Guerre en Ukraine, prix du gaz, la faïencerie de Digoin ferme définitivement ses portes.

faïencerie - Digoin - vaisselles -
La faïencerie de Digoin ferme ses portes malgré la mobilisation pour la sauver. (Crédit : mairie de Digoin).

La mobilisation massive n’aura pas suffi. Véritable institution de Digoin depuis près de 150 ans, la faïencerie Sarreguemines Vaisselle va définitivement éteindre ses fours, le tribunal de Mâcon venant d’ordonner sa liquidation immédiate. Réputée pour ses kaolins les plus blancs d’Europe, la faïencerie de Digoin aura fourni les plus grandes tables de l’hôtellerie. Reprise en juillet 2019 par un investisseur chinois, l’emblématique usine qui employait 49 salariés avait dû cesser son activité en janvier dernier et placer l’intégralité de ses salariés en chômage technique, face à l’augmentation des prix du gaz, aggravée par la guerre en Ukraine et l’incapacité de l’acquéreur à trouver un nouveau fournisseur après l’arrêt de son contrat en décembre dernier. Depuis 2009, l’entreprise spécialisée dans la vaisselle domestique, premier fabricant français était passée de mains en mains.


> A LIRE AUSSI : Matrex passe ses collaborateurs au Disc


Intégrée au groupe Dudson, elle est revendue à Browden en 2016 pour 15.000 euros avant d’être acquise en 2019 par le chinois Ke Wang pour 5.000 euros mais affichant près de 300.000 euros de pertes. Le rachat par la communauté de communes du Grand Charolais et la mairie de Digoin d’une partie des bâtiments (12.000 mètres carrés pour près de 200.000 euros) en août dernier n’aura pas suffi. Désormais, la ville compte sur un éventuel rachat qui semble peu probable mais veut surtout s’atteler à accompagner les 49 salariés et envisager une reconversion du site dans une activité parallèle de la céramique.

Antoine Gavory