Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Holy Owly, apprendre et grandir

Start-up. Créé en 2017, la start-up bisontine Holy Owly a bien grandi. Mise en lumière par Apple comme l’une des meilleures applications européennes, elle avance étape par étape vers une internationalisation de sa méthode d’apprentissage linguistique.

Stéphanie Bourgeois et Julie Boucon
Stéphanie Bourgeois et Julie Boucon, créatrices de Holy Owly (Crédit : Holy Owly)

Pour faciliter l’apprentissage de l’anglais chez les enfants de 3 à 12 ans, les bisontines Julie Boucon et sa sœur Stéphanie Bourgeois ont imaginé l’application Holy Owly en 2017. Pour trouver la méthode pédagogique la plus pertinente, elles se sont entourées de professeurs et de chercheurs linguistes. Après trois ans de R&D, elles ont lancé une version Beta fondé sur un apprentissage de cinq minutes par jour.


>LIRE AUSSI : mYXpression poursuit son développement


« Pour ne pas exposer les enfants inutilement aux écrans et tenir compte de leur capacité de concentration, nous avons identifié que c’était le format le plus efficace » explique Julie Boucon. Sous forme de jeu, l’enfant apprend l’anglais à travers trois mots ou phrases quotidiens. « La méthode pédagogique est encapsulée dans un jeu, une aventure immersive où l’enfant cumule des étoiles avec son avatar et les convertit en tenue ou en accessoire dans son dressing. » En parallèle, il a la responsabilité d’un animal de compagnie virtuel qu’ils voient grandir en fonction de son assiduité.

Coup de projecteur européen

En janvier 2020, la start-up intégrait le Founders Fondation Programm d’Apple, profitant de conseils et d’un accompagnement sur-mesure qui ont permis à la jeune pousse de grandir jusqu’à compter aujourd’hui 15 salariés répartis entre Paris et Besançon. Puis en juin 2022, le géant américain a mis en lumière Holy Owly en la classant dans les cinq meilleures applications européennes de l’Apple Store parmi plus de deux millions disponibles.

« Cela nous a donné une visibilité dans 42 pays en Europe et permis d’identifier les marchés potentiels comme l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne. » Alors que 75% des personnes qui testent gratuitement l’application pendant une semaine optent pour un abonnement, Holy Owly vise désormais le marché américain avec un apprentissage de l’espagnol ou du français, bientôt suivi par le mandarin. Les trois langues seront progressivement disponibles entre l’été et l’hiver 2022.

Nadège Hubert