Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Hyenne Transport-Express diversifie son offre de services

Logistique. Depuis sa création en 2020, le nouvel acteur du transport express dijonnais n’a pas cessé de grandir. En déménageant dans la zone Cap Nord, il ajoute la logistique à son offre de services.

Hyenne Transport-Express diversifie son offre de service
(Crédit : A. Tabard)

Gaëtan Hyenne, Mourad Boulila et Julian Buccacchio viennent tout juste de signer leur bail commercial. Dans leurs nouveaux locaux mixant quelque 300 mètres carrés de bureaux et près de 1.000 mètres carrés d’entrepôt au cœur de la zone Cap Nord, les trois gérants de Hyenne Transport-Express regardent aujourd’hui, non sans émotion, les deux dernières années et tout le chemin parcouru. Originaires de Chenôve et amis d’enfance, Gaëtan Hyenne et Mourad Boulila ont en effet décidé, fin 2019, de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ensemble.


>LIRE AUSSI : Sider transforme son agence dijonnaise en entrepôt régional


« Le premier confinement est arrivé et les démarches administratives ont pris plus de temps que prévu, nous avons finalement eu notre premier client en septembre 2020 », se souvient Mourad Boulila. Julian Buccacchio a quant à lui rejoint l’aventure il y a un an : « après des études dans le transport et la logistique, j’ai travaillé 12 ans chez Dachser où j’ai rencontré Gaëtan il y a une dizaine d’années ». « Julian est une force pour nous puisque ses études lui ont permis d’avoir toutes les licences et toutes les capacités nécessaires à nos activités aujourd’hui », souligne Gaëtan Hyenne.

Vingt livreurs et autant de véhicules en propriété

Et si l’aventure a commencé avec des véhicules de location, Hyenne Transport-Express est aujourd’hui propriétaire de son propre parc automobile. Difficile d’ailleurs de ne pas reconnaître cette flotte haut-de-gamme à la couleur noire faisant ressortir le logo orange. « C’était important pour nous d’avoir des camions en parfait état. L’image qu’ils véhiculent ne passe pas à la trappe. Avec des chauffeurs de qualité, c’est une véritable vitrine pour l’entreprise », reconnaît Julian Bucciacchio. Aujourd’hui, le transporteur peut se reposer sur ses quelque 20 chauffeurs quasi-tous en CDI, « un est pour le moment en CDD et deux sont encore en période d’essai », souligne Gaëtan Hyenne, confiant qu’une dizaine de véhicules sont encore en attente de livraison eu égard aux délais rallongés par la conjoncture actuelle.

Côté activité, si leur cœur de métier est le transport express, la messagerie notamment mais aussi le transport de palettes, ils peuvent aussi réaliser des navettes de nuit et du transport de personnes. « Avec ce nouvel entrepôt et nos deux quais de déchargement adaptés pour véhicules légers et pour poids lourds, nous proposons aussi de faire de la logistique. Nous avons d’ailleurs dernièrement recruté un responsable logistique et nous sommes en train de finaliser notre équipement en TMS et GMS, des logiciels informatiques pour la gestion des transports et pour celle des palettes en entrepôt », détaille Julian Bucciacchio. Toutefois, l’entreprise ne compte pas s’arrêter là, les trois co-gérants ont déjà obtenu l’autorisation d’installer des bornes de recharge sur leur parking pour pouvoir s’équiper d’une flotte électrique qui sera reconnaissable par son logo vert à la place du logo orange.

Antonin Tabard