Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Le luxe et patrimoine onusien dans le Doubs

Luxe. La cérémonie 2022 des Talents du luxe et de la création s’est tenue pour la première fois en dehors de la capitale. Cette dix-septième édition avait lieu sur le prestigieux site de la Saline Royale d’Arc-et-Senans dans le Doubs. Un Doubien et un Côte-d’Orien font partie des récompensés.

Le luxe et patrimoine onusien dans le Doubs
La cérémonie 2022 des Talents du luxe et de la création (Crédit : JDP)

Pour la première de son histoire la cérémonie de remise des prix des Talents du luxe et de la création s’est tenue en région et non à Paris comme à l’accoutumée. Pour cette dix-septième édition et cette première délocalisation, le choix s’est porté sur l’emblématique Saline Royale d’Arc-et-Senans, dans le Doubs, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Une sélection qui « ne doit rien au hasard, selon Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté. La Saline est un site en parfaite harmonie avec cette manifestation internationale, à la fois parce qu’elle le lieu d’un savoir-faire ancestral, celui du travail du sel et parce qu’elle le fruit d’une architecture utopique. Enfin, ce bijou inscrit au patrimoine de l’humanité sait également se réinventer avec, aujourd’hui, la réalisation de son cercle immense qui vient donner vie au rêve de son architecte Claude-Nicolas Ledoux ».

Deux locaux parmi les lauréats

À noter également que depuis 2019, le Centre du luxe et de la création, organisateur de l’évènement, a tissé un partenariat avec l’Agence économique régionale de Bourgogne Franche-Comté (AERBFC). « Notre région est riche d’hommes et de femmes qui travaillent pour l’excellence des productions dans tous les domaines du luxe. Elle est le berceau de l’horlogerie, qui vit aujourd’hui des jours nouveaux, plutôt heureux. Elle a pour emblème la lunetterie dans le Haut-Doubs, le bois dans le Jura, la maroquinerie dans le Nord Franche-Comté… Une filière du luxe qui malgré sa discrétion reste stratégique, avec 450 entreprises employant 15.000 personnes et un millier d’artisans d’art ».


>LIRE AUSSI : Le luxe en Bourgogne Franche-Comté


La Cérémonie des Talents, où douze professionnels du luxe ont été récompensés se tenait plus précisément dans la Berne Est de la Saline, somptueusement décorée, pour l’occasion, par les œuvres monumentales de l’artiste franc-comtois Charles Belle. Parmi les lauréats deux sont régionaux. Dani Royer directeur de l’entreprise horlogère Péquignet à Morteau (25) a reçu le prix spécial du jury, pour l’ensemble de son œuvre et le vigneron Armand Heitz, de Chassagne-Montrachet (21) a été récompensé du « Talent du Bien-être ». Les trophées ont été réalisés par le sculpteur bisontin Paul Gonez.

Frédéric Chevalier