Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Nin-Nin, le premier réseau social du bébé

Numérique. Après le doudou bourguignon, Nin-Nin au Creusot lance son réseau social autour du bébé.

Success story bourguignonne, la société créée par Nicolas Courrège en 2016 et qui connaît une croissance record (700.000 euros en 2020 et 40.000 doudous vendus) continue d’explorer le domaine du bébé et lance désormais son propre réseau social dédié à l’enfant. Pour Nicolas Courrège il s’agit pour ceux qui gravitent autour d’un enfant (familles, nounous…) de « suivre depuis la grossesse tout ce qui concerne l’enfant et de créer un lien direct avec les proches ou même les intervenants, comme les nourrices ».

Une application entièrement sécurisée

L’objectif est simple : ne plus faire de l’enfant un intermédiaire et assurer un partage des informations importantes : « Cela peut aller de la simple photo dans un Feed à des informations vitales comme les allergies, les goûts, la taille dans un e-portrait à l’image d’un carnet de santé qui permet à tous ceux qui fréquentent l’enfant de le voir évoluer mais aussi d’avoir accès à des informations primordiales … C’est un outil qui sécurise la relation entre l’enfant et ceux qui sont amenés à s’occuper de lui ».

Développée sur deux années et un investissement de 140.000 euros, l’application téléchargeable sur Android et iPhone est entièrement sécurisée. Outre le partage d’informations, de photos, d’évènements, elle permet aussi en scannant son doudou Nin-Nin, sans QR code, précise-t-on, de rendre le doudou vivant en utilisant pour cela la réalité augmentée.

Antoine Gavory