Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Peugeot rugit à nouveau en Puisaye-Forterre

Services. Ouverte au printemps à Toucy, l’agence pilotée par LD Automobile, avec le soutien du groupe Nomblot, a investi l’ancien bâtiment industriel de la Ciec.

Peugeot rugit à nouveau en Puisaye-Forterre
Située dans la zone industrielle de Toucy, l’agence LD Automobile « résiste » au multimarquisme et affiche la nouvelle charte du constructeur français. (Crédit : JDP)

Sur un secteur malmené à la fois par l’envolée des prix des matières premières, les restructurations successives des constructeurs et les difficultés de recrutement, l’implantation d’une nouvelle agence automobile pourrait paraître un pari osé, d’autant plus si elle se situe sur un territoire à caractère rural. C’est pourtant à Toucy (2.700 habitants), que Laurent Delorme, associé au groupe Nomblot, a ouvert en avril dernier une agence Peugeot. « Sur cet axe entre Cosne-sur-Loire (Nièvre) et Auxerre, il n’existait plus de garage Peugeot qui propose à la fois les services et les réparations ainsi que la vente de véhicules neufs et d’occasion, alors que nous sommes au cœur d’un territoire de 35.000 habitants, souligne Laurent Delorme. Avant, les clients devaient se rendre à Auxerre ou à Joigny… »


>LIRE AUSSI : Redécouvrir l’industrie automobile locale


À la croisée de la Puisaye, de la Forterre, de l’Auxerrois et de l’Aillantais, la cité natale de Pierre Larousse présentait donc un intérêt stratégique pour l’ancien directeur du site « Village Automobile by Nomblot » de Champlay. Tout comme son association avec l’entreprise familiale plus que centenaire. « Ce partenariat m’apporte à l’évidence notoriété et crédibilité. Même si les process internes peuvent être un peu différents, la qualité de service est identique. »

Enclencher la seconde

À la fin de sa première année d’activité, l’agent indépendant table sur un chiffre d’affaires de 450.000 euros et même s’il fait montre de prudence, les premiers indicateurs semblent déjà au vert. « Nous ne nous attendions pas à un démarrage aussi rapide notamment pour l’activité services si bien que nous allons recruter un deuxième technicien afin de répondre à la demande dans les meilleurs délais. » À l’instar de l’ensemble de la profession, Laurent Delorme regrette, évidemment, le rallongement des délais de livraison des véhicules neufs hors stocks et le manque de véhicules d’occasion sur le marché. « Néanmoins, assure-t-il, nous allons remplir nos objectifs de vente ».

Stéphane Bourdier