Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Rubi Link fait de l’optique un atout des télécommunications

Numérique. Depuis un an, Willy Le Prince et Rudolph Bierent travaillent au développement d’une solution de télécommunications laser en espace libre.

Rubi Link fait de l'optique un atout des télécommunications
Willy Le Prince et Rudolph Bierent portent le développement de solutions de télécommunications laser en espace libre avec leur jeune société, Rubi Link. (Crédit : Deca BFC)

Pensée comme une alternative à la fibre et aux liaisons radio, la solution de télécommunications laser en espace libre développée par la jeune société dijonnaise Rubi Link présente déjà de nombreux avantages : un meilleur débit, une sécurité maximale puisque le faisceau ne peut être intercepter par un tiers, une absence de pollution électromagnétique ainsi que de licence radio, et une faible consommation énergétique. À l’origine de ce projet, Rudolph Bierent et son associé Willy Le Prince.


>LIRE AUSSI : La fibre du Doubs passe la frontière et arrive en Suisse


Après des études d’ingénieur en physique à Grenoble et des stages à l’étranger en laboratoires d’astronomie où il s’intéressera finalement à l’instrumentation optique et aux technologies pour corriger les perturbations optiques générées par les turbulences atmosphériques, Rudolph Bierent a rejoint l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onéra) pour faire sa thèse sur les télécommunications laser en espace libre. « L’idée est de pouvoir émettre un laser à travers l’air et le détecter à des distances pouvant atteindre l’espace pour récupérer les données envoyées, confie-t-il. Si on sait aujourd’hui comment corriger les turbulences atmosphériques pour améliorer la propagation du laser et ainsi nous passer de la fibre optique, notre prototype nous permettra d’étudier comment ce laser pourrait être affecté par des nuisances météorologiques ».

Une alternative à la fibre optique

Avec Willy Le Prince, consultant en télécommunications, Rudolph Bierent a créé Rubi Link, avec l’accompagnement de l’incubateur Deca BFC, pour mettre au point cette nouvelle solution de télécommunications. « À l’aide de terminaux, nous pouvons établir une liaison très haut débit entre un point A et un point B, à travers l’air, sans avoir besoin de nous connecter à un réseau fibré, détaille Rudolph Bierent. Ça a l’avantage d’avoir une installation instantanée, mais aussi de ne pas devoir passer par d’importants travaux de BTP et à un coût réduit ».

Rien n’empêchera cette solution de transfert de données d’être raccordée par la suite à un autre réseau pré-existant, ni même de servir de canal de télécommunication à destination de l’espace. Installateurs, revendeurs, professionnels, collectivités, services publics ou para-publics, ou encore particuliers, la solution développée par Rubi Link pourrait être une alternative aux liaisons optiques actuelles, ainsi qu’aux liaisons radio, à moindre coût et sans travaux. « Dans les prochaines semaines, nous allons présenter notre prototype à la métropole de Dijon en établissant une télécommunication dans deux sites administratifs », confie l’entrepreneur qui espère toucher suffisamment de partenaires pour lever les fonds nécessaires à une future industrialisation.

Antonin Tabard