Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Ruffey-Lès-Beaune pionnière du sur-tri d’emballages plastiques de France

Recyclage. Avec le soutien de Citeo, qui engage 18 millions d’euros, Bourgogne Recyclage gérera dès avril 2023, le plus important site national avec 30.000 tonnes d’emballages plastique sur-triés chaque année.

Ruffey-Lès-Beaune pionnière du sur-tri d'emballages plastiques de France
Guillaume Sécula et Geoffroy Sécula se réjouissent d’avoir été retenus pour accueillir le premier centre de sur-tri des emballages plastiques de France avec un investissement de 18 millions d’euros. (Crédit : JDP)

Du pot de yaourt au bidon d’assouplissant en passant par la barquette de jambon et le film étirable, tous les plastiques ménagers seront désormais triés et même sur-triés. À Ruffey-Lès-Beaune, Bourgogne Recyclage et Citeo, entreprise à but non lucratif spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques, ouvriront le premier centre de sur-tri d’emballages ménagers en plastique de France. « Nous avons répondu à l’appel à manifestation de Citeo qui va engager 49 millions d’euros sur trois sites dans l’hexagone dont 18 millions à Ruffey-Lès-Beaune » détaille Geoffroy Sécula, co-dirigeant de Bourgogne Recyclage. Citeo prévoit une capacité totale de 75.000 tonnes de plastique sur-triées chaque année, faisant du site de Bourgogne Recyclage le plus important de France avec 30.000 tonnes annuelles.

Des machines, des hommes, et du tri

Au total, 15 machines de tri optique et différents équipements complémentaires permettront de trier sept matières plastiques différentes dans un bâtiment de 3.200 mètres carrés rénové pour les accueillir. « Le process aura la capacité d’aller jusqu’à 12 matières pour répondre aux évolutions du marché et de la réglementation. L’entreprise beaunoise Neos assure le montage du process. » Alors que l’extension de la consigne de tri deviendra obligatoire en janvier 2023, presque aucune commune de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire n’y est préparée.


>LIRE AUSSI : L’agglomération de Montbéliard encourage le tri des biodéchets


À partir d’avril 2023, le centre de sur-tri de Bourgogne Recyclage sera quant à lui opérationnel et ainsi capable d’accueillir les plastiques ayant subi un premier tri dans les centres de Dijon ou Torcy afin d’affiner cette opération. « Chaque résine plastique possède sa filière de recyclage. Pour les industriels locaux, c’est un atout d’avoir ce centre de tri sur leur territoire » souligne Guillaume Secula, co-dirigeant, pensant notamment à Plastipak à Beaune avec qui la notion d’économie circulaire de proximité prend tout son sens. Avec ce projet, Bourgogne Recyclage va également créer 30 nouveaux emplois et participer de l’innovation locale.

Nadège Hubert